Bière : au-delà de cette quantité, vous risquez de prendre du poids

·2 min de lecture
Certaines études suggèrent que les nutriments naturels de la bière étaient à l'origine de certains des bienfaits pour la santé.

Vous souhaitez perdre du poids ? Des chercheurs espagnols ont déterminé la quantité de bière qui pourrait bien ruiner votre régime.

Dans cette méta-analyse, récemment publiée dans la revue internationale Nutrients, une équipe de chercheurs espagnols en nutrition et en sciences alimentaires a examiné des études de 2007 à 2020. Toutes ces recherches avaient analysé les effets des boissons principalement alcoolisées sur la santé.

Certaines études suggèrent que les nutriments naturellement présents dans la bière, et non l'alcool lui-même, étaient à l'origine de certains bienfaits pour la santé. Ces chercheurs ont également découvert qu'une consommation très modérée de bière permettait de profiter des bienfaits. Précisément, ils suggèrent qu'il ne faut pas dépasser un seul verre par jour pour les femmes et deux pour les hommes.

Tout d’abord, cette étude s’est intéressée à l’impact de la bière sur la prise de poids. Sans surprise, les chercheurs ont remarqué que la bière "semble avoir un effet direct sur la prise de poids et sur le tour de taille chez les hommes". Mais, bonne nouvelle, il semblerait y avoir une dose à ne pas dépasser pour tirer tous les bénéfices de son régime. Ainsi, ils ont constaté que boire 50 cl ou plus de bière (soit une pinte) par jour augmentait le risque de ne pas perdre de poids. En effet, les calories de la boisson s’ajoutent à celles consommées toute la journée au long des repas.

Prévenir le diabète ?

Grâce à leur analyse, les chercheurs ont également identifié "un effet protecteur de la consommation modérée d'alcool sur les maladies cardiovasculaires". Cela était vrai pour les personnes qui buvaient régulièrement jusqu'à 385 millilitres de bière par semaine par rapport aux buveurs occasionnels.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Ces quatre points vont vous sauver des maladies cardiovasculaires"

Les chercheurs ont aussi remarqué que la bière pouvait aider à prévenir le diabète chez les hommes. Enfin, en examinant la densité osseuse et le risque de fracture chez les personnes âgées, les chercheurs assurent que "de très faibles niveaux de consommation étaient associés à une diminution du risque de fracture". Pour cette variable, ils suggèrent que certains composants non alcoolisés de la bière peuvent être impliqués :"D'autres composés présents dans la bière (par exemple, des phytoestrogènes tels que la 8-prénylnaringénine) agissent en synergie avec le silicium pour stimuler les cellules ostéoblastiques, améliorent la structure osseuse et aident à reminéraliser les os et les dents".

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles