Vaccin anti-Covid : Le ministre de la Santé réagit après la sortie d’une ex-directrice d’ARS

CRISE SANITAIRE - Frédéric Valletoux s’est dit « choqué » et souhaite un dépôt de plainte après que l’ancienne directrice de l’ARS de Dordogne a affirmé ce mercredi qu’elle avait tenté de limiter les ouvertures de centres de vaccination contre le Covid-19

Le ministre de la Santé a annoncé ce mercredi sur son compte X avoir demandé qu’une plainte soit déposée sans délai. Dans le viseur de Frédéric Valletoux se trouvent l’ex-directrice de l’Agence régionale de santé (ARS) en Dordogne Marie-Ange Perulli et les déclarations de celle-ci au sujet de la gestion de la crise sanitaire du Covid-19 en France. Le motif précis de la plainte envisagée par le ministre n’a pas été précisé par l’équipe de ce dernier, indique Le Parisien.

Marie-Ange Perulli, désormais retraitée, avait été invitée à s’exprimer ce mercredi à Saintes (Charente-Maritime) dans le cadre d’un événement organisé par le Conseil scientifique indépendant. Elle avait affirmé que, dans le cas de ses anciennes fonctions, elle avait cherché « les moyens de ne pas ouvrir de centres de vaccination ». Dans son(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Covid-19 : Les parents de l’étudiant mort après une injection d’AstraZeneca veulent « savoir la vérité »
Santé publique France : Les Français se font de plus en plus vacciner
Covid-19 : Un Allemand se fait vacciner 217 fois, les chercheurs se passionnent pour son cas