Biélorussie: l'opposition cherche un soutien technologique auprès des États-Unis

Svetlana Tikhanovskaïa, cheffe de l'opposition à Alexandre Loukanchenko en Biélorussie - JUSTIN TALLIS / AFP
Svetlana Tikhanovskaïa, cheffe de l'opposition à Alexandre Loukanchenko en Biélorussie - JUSTIN TALLIS / AFP

La principale opposante au régime en place en Biélorussie, Svetlana Tikhanovskaïa, a affirmé vendredi que les États-Unis cherchaient à accroître leur aide technologique dans la lutte contre la répression menée par le président Alexandre Loukachenko.

L'opposante en exil, qui, à l'instar d'observateurs occidentaux, affirme avoir remporté l'élection présidentielle de 2020, s'est entretenue avec le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken ainsi que plusieurs hauts responsables américains lors d'un déplacement à Washington.

"On m'a assuré d'un soutien total au mouvement démocratique bélarusse", a-t-elle déclaré à des membres de l'association des correspondants du département d'État. "Nous avons également évoqué la fourniture d'équipement et de technologie aux journalistes et aux militants bélarusses", a-t-elle dit.

De nouvelles sanctions contre Loukachenko?

Selon Svetlana Tikhanovskaïa, ils ont en outre parlé des moyens de contourner la désinformation du régime, y compris la diffusion d'aveux forcés. Alexandre Loukachenko représente l'un des principaux soutiens au régime de Vladimir Poutine et à son invasion de l'Ukraine.

Svetlana Tikhanovskaïa affirme avoir partagé avec les responsables américains rencontrés des preuves de ce soutien ainsi qu'une liste des entreprises et pays qui aident le régime à contourner les sanctions occidentales. "Nous avons discuté de comment améliorer l'efficacité des sanctions, refermer les brèches restantes, geler les avoirs de Loukachenko, et bloquer l'argent qui lui a été donné par le FMI", a-t-elle précisé.

Les États-Unis soutiennent officiellement les opposants

L'opposante a salué la résistance des Biélorusses contre l'utilisation de leur territoire dans la guerre à l'Ukraine, affirmant que quelque 80 voies ferrées utilisées pour transporter l'équipement russe ont été perturbées.

Dans un communiqué, le département d'État a indiqué que la secrétaire d'État adjointe Wendy Sherman, qui a mené la réunion à laquelle a également participé Antony Blinken, a "mis l'accent sur le soutien durable des États-Unis aux aspirations démocratiques du peuple biélorusse". Svetlana Tikhanovskaïa, qui vit en exil en Lituanie, s'est rendue à Washington à l'occasion des funérailles nationales de l'ancienne secrétaire d'Etat Madeleine Albright.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles