La banque Silvergate, dernière victime de l’“hiver crypto”

photo ANDREW KELLY/REUTERS

Les clients de la banque américaine Silvergate, l’un des rares établissements bancaires coté en Bourse spécialiste des cryptomonnaies, “ont retiré plus de 8 milliards de dollars de leurs comptes de dépôt”, rapporte la BBC. “Deux tiers des clients de la banque” ont fermé leurs comptes au cours du dernier trimestre 2022, obligeant la banque à vendre 5,2 milliards de dollars d’actifs.

Silvergate est “la dernière victime de l’effrayant ‘hiver crypto’ qui sévit dans le secteur depuis le printemps dernier”, quand les cryptomonnaies ont connu un trou noir, ajoute le média public britannique. Elle est aussi la première institution financière touchée par l’effondrement de la Bourse de cryptomonnaies FTX.

Silvergate n’était qu’une “minuscule banque de proximité” avant de se transformer en “cryptobanque majeure ces dernières années” et “à jouer un rôle clé dans la fourniture de services à l’empire crypto de Sam Bankman-Fried”, fondateur de FTX soupçonné de fraude, explique le Financial Times.

La finance classique éclaboussée

L’affaire “souligne à quel point l’implosion de FTX a atteint le secteur financier réglementé”, ajoute le quotidien économique. Silvergate est cotée à Wall Street, et la publication de ses résultats jeudi 5 janvier a fait “chuter le cours de l’action de près de 43 %”. La banque a annoncé le licenciement de 200 salariés, soit 40 % de sa masse salariale, “pour ‘tenir compte des réalités économiques’ auxquelles est confronté le secteur des cryptomonnaies”, a expliqué Ben Reynolds, son président.

Selon The Wall Street Journal, FTX et d’autres entreprises contrôlées par Sam Bankman-Fried avaient déposé “1 milliard de dollars environ” chez Silvergate. Le scandale de la faillite de FTX en novembre avait déjà “fait brutalement chuter l’action” de la banque de “84 % depuis trois mois”.

Silvergate “fait l’objet d’une enquête approfondie” de la part des autorités, qui tentent de démêler ses relations avec FTX et sa filiale de courtage Alameda, rappelle le quotidien américain. Jusqu’aux représentants du Congrès qui lui réclament des comptes : le mois dernier, des sénateurs (dont Elizabeth Warren) ont demandé des éclaircissements sur son rôle dans le transfert illégal de fonds des comptes de FTX vers Alameda.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :