"Nous avons découvert que nous étions des salopes" : Inès Reg ironise sur l'insulte lancée par Valérie Trierweiler

Elle réagit avec humour. La séquence a fait parler d'elle après la diffusion du numéro de la saison célébrités de "Pékin Express" mercredi soir sur M6. Pénalisées par la comique Inès Reg et sa soeur Anaïs, dans le cadre du jeu, Valérie Trierweiler, furieuse, avait lâché : "Elles nous attendaient les salopes !". "Merci pour le cadeau d'anniversaire et pour le cadeau, la blessure de Karine !", avait-elle balancé, amère, en faisant référence à son 57e anniversaire, célébré le jour du tournage et à l'accident de la veille de sa meilleure amie.

"C'est dur d'entendre des mots comme ça"

Hier soir, dans un débrief sur Instagram, Inès Reg et Anaïs sont revenues sur cette fameuse séquence, en évoquant d'abord leur relation avec l'ex-compagne de François Hollande. Elles ont expliqué que "durant le jeu", Valérie Trierweiler et Karine étaient énormément dans la compétition et passaient leur temps à lancer des piques à leurs concurrents. "Dans le jeu, c'était un peu compliqué. On avait tous envie de gagner mais on n'avait pas la même façon de faire les choses", a ajouté Anaïs.

"Pour la grande question de tout le monde. Oui, nous avons découvert avec ma soeur, comme vous tous, hier soir, que nous étions des salopes ! On n'était pas du tout au courant !", a ironisé la jeune humoriste. Et d'ajouter : "On ne savait même pas qu'elle l'avait dit ! Et ce n'est pas grave. Même si je comprends ce délire de se dire que...

Lire la suite


À lire aussi

"Elles nous attendaient les salopes" : Valérie Trierweiler agacée par Ines Reg et sa soeur dans "Pékin Express"
"Sale bougnoule", "salope" : Alice Belaïdi accuse Pierre Ménès d'insultes racistes et sexistes
Jamy Gourmaud : "Avec Youtube, j'ai découvert un nouveau média doté de sa propre grammaire"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles