Après un vif accrochage avec Cyril Hanouna sur TPMP, Louis Boyard réclame une commission d'enquête sur Bolloré

Après un vif accrochage avec Cyril Hanouna sur TPMP, Louis Boyard réclame une commission d'enquête sur Bolloré
Louis Boyard et Cyril Hanouna - Autres
Louis Boyard et Cyril Hanouna - Autres

Copieusement insulté par l'animateur Cyril Hanouna jeudi soir sur le plateau de l'émission Touche pas à mon poste sur C8, relevant du groupe Canal+ et donc propriété de Vincent Bolloré, le député insoumis, Louis Boyard, élu dans le Val-de-Marne, contre-attaque.

"Les libertés de presse et d'expression sont en danger"

Alors que l'altercation a éclaté après que le député a fustigé les activités du milliardaire en Afrique, Louis Boyard a indiqué dans un communiqué ce vendredi qu'il allait demander "l'ouverture d'une enquête parlementaire sur les ingérences de Vincent Bolloré dans les médias qu'il possède". "L'objectif est notamment d'auditionner Vincent Bolloré et Cyril Hanouna", a-t-il ajouté.

Une requête parallèle au dépôt prochain par Clementine Autain d'une proposition de loi, a précisé Louis Boyard, "visant à mettre fin à la concentration dans les médias et l'industrie culturelle".

"Les libertés de presse et d'expression sont en danger; il faut agir maintenant pour le bon fonctionnement de notre démocratie", a fait valoir le parlementaire. Il a enfin donné rendez-vous à la presse lundi à 15h à l'Assemblée nationale.

L'Arcom saisie

Et ce n'est pas la seule démarche menée à bien dans ce dossier. Une initiative a également été conduite auprès de l'ex-CSA. Ainsi, l'Arcom, le gendarme de l'audiovisuel, a indiqué vendredi avoir été saisi après l'échange houleux entre Cyril Hanouna et le député Louis Boyard.

"Nous sommes saisis et nous allons examiner la séquence au regard des obligations de l'éditeur", a indiqué l'Arcom à l'AFP, sans préciser si la saisine émanait de LFI ou de téléspectateurs.

"Ce qui s'est passé ce (jeudi) soir sur Touche pas à mon poste est gravissime (...) Nous saisissons l'Arcom", avait déclaré jeudi soir sur Twitter la présidente des députés LFI Mathilde Panot.

Un échange houleux d'une dizaine de minutes

Celle-ci a par ailleurs relayé la séquence incriminée, toujours sur Twitter.

L'échange houleux d'une dizaine de minutes a eu lieu lors d'une séquence de l'émission consacrée à l'accueil du bateau de migrants Ocean Viking. Invité sur le plateau, Louis Boyard, élu député en juin et ancien chroniqueur de l'émission, a pointé du doigt les "cinq personnes les plus riches" de France, qui selon lui "appauvrissent l'Afrique".

Il a cité le milliardaire Vincent Bolloré, actionnaire de sociétés en Afrique et propriétaire du groupe Canal+, auquel appartient C8. "Tu es dans le groupe Bolloré ici", a répliqué Cyril Hanouna. "Bolloré t'a donné de l'argent puisque tu étais chroniqueur ici (et) ça te dérangeait pas", a-t-il poursuivi, en accusant le député d'avoir voulu "faire un coup d'éclat".

Le ton est progressivement monté. "T'es une merde", a notamment lancé l'animateur au député, après l'avoir traité de "bouffon" ou de "tocard". Louis Boyard, lui, a accusé Cyril Hanouna d'être "un irresponsable" qui fait "du mal à la France". Le député a finalement quitté le plateau sous les huées du public.

Article original publié sur BFMTV.com