Publicité

Angers: accusé d’agressions sexuelles, Saïd Chabane sera fixé ce vendredi

Le propriétaire du SCO Angers va cette fois être fixé sur son sort. Said Chabane a rendez-vous ce vendredi au palais de justice d'Angers. Jugé pendant deux jours en décembre dernier pour des faits d'agressions sexuelles aggravées, le tribunal va cette fois rendre sa décision alors qu'une première date fixée au 16 février avait été repoussée.

Trois ans de prison dont un an avec sursis et mandat de dépôt ont été requis par le procureur contre Chabane. Pour rappel, sept femmes ex-employés au sein du SCO ou dans l'entreprise de charcuterie Cosnelle qu'il dirige accusent l'homme fort du club angevin d'agressions sexuelles commises entre 2014 et 2019.

"Je ne suis ni un violeur ni un agresseur"

Malgré deux jours de témoignage contre lui, Saïd Chabane n'a cessé de clamer son innocence. "Mr Chabane est dans l'état d'esprit de celui qui est inquiet en attendant une décision qui va peser sur le reste de son existence" déclare Maitre Bernard Benaïem joint par RMC Sport à la veille de ce jugement. "Nous sommes dans l'attente de la décision avec impatience en espérant que le tribunal aura entendu les arguments des parties civiles et qu'elle constatera comme nous qu'il n'y a aucuns éléments matériels, aucun témoignage autre que ceux de celles qui se prétendent être victimes", ajoute-t-il.

"Accumuler le nombre de plaignant n'est pas suffisant pour entrer en voie de condamnation. Je ne suis ni inquiet ni serein. J'ai confiance en la plaidoirie et en nos argumentations et la consistance de notre dossier de défense. Pour moi il n'y a que la relaxe qui s'impose dans ce dossier et pour mon client aussi", assure t-il. Le tribunal correctionnel rendra son jugement à 14h

Article original publié sur RMC Sport