Andrew Tate, kickboxeur taclé par Greta Thunberg, arrêté en Roumanie

Andrew Tate, influenceur controversé, a été arrêté ce jeudi 29 décembre dans le cadre d’une enquête pour trafic d’êtres humains, viol et crime organisé.
REUTERS Andrew Tate, influenceur controversé, a été arrêté ce jeudi 29 décembre dans le cadre d’une enquête pour trafic d’êtres humains, viol et crime organisé.

L’ancien champion de kickboxing, devenu influenceur, a été placé en détention avec son frère dans le cadre d’une enquête pour trafic d’êtres humains, viol et crime organisé.

INTERNATIONAL - L’ancien kickboxeur Andrew Tate, remarqué mardi pour s’être moqué de la militante écologiste Greta Thunberg sur Twitter, a été placé ce jeudi 29 décembre au soir en détention en Roumanie pour soupçons de trafic d’êtres humains, de viol et de formation d’un groupe criminel organisé, rapporte l’agence de presse Reuters.

L’influenceur britannique controversé et son frère Tristan doivent être maintenus en détention pendant 24 heures, ont indiqué les procureurs de l’unité de lutte contre la criminalité organisée dans un communiqué, après avoir perquisitionné leurs propriétés à Bucarest. L’un des deux avocats des deux frères a confirmé leur détention à Reuters.

Les deux frères font l’objet d’une enquête depuis avril, aux côtés de deux ressortissants roumains. « Les quatre suspects (...) semblent avoir créé un groupe criminel organisé dans le but de recruter, d’héberger et d’exploiter des femmes en les forçant à créer des contenus pornographiques destinés à être vus sur des sites web spécialisés, moyennant paiement » , ont déclaré les procureurs, dont les propos sont rapportés par Reuters, ajoutant qu’ils auraient ainsi « gagné d’importantes sommes d’argent ». Six femmes auraient été exploitées sexuellement par ces suspects.

Régulièrement banni des réseaux sociaux

La Direction des enquêtes sur le crime organisé et le terrorisme de Roumanie a publié une déclaration, sans nommer les frères Tate, indiquant que deux citoyens britanniques et deux citoyens roumains étaient soupçonnés de faire partie d’un groupe criminel axé sur le trafic d’êtres humains, rapporte de son côté la BBC. Les enquêteurs ont également publié une vidéo de l’arrestation dans laquelle on peut apercevoir des armes, des couteaux et de l’argent exposés dans une pièce.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Selon la BBC, l’ancien kickboxeur, citoyen britannique né aux États-Unis, se trouve en Roumanie depuis 5 ans.

L’ancien sportif de 36 ans, qui compte 85 combats en kickboxing pour 76 victoires (dont 23 par KO) selon RMC, s’est fait remarquer en 2016 avec son retrait de l’émission de téléréalité Big Brother après la diffusion d’une vidéo le montrant en train de battre une femme avec une ceinture - un acte « consensuel » selon lui.

De nombreuses fois accusé de misogynie, Andrew Tate est régulièrement banni des réseaux sociaux comme YouTube, Facebook, Instagram ou TikTok. Il avait notamment été banni de Twitter pour avoir dit que les femmes devaient « porter la responsabilité » d’être agressées sexuellement. Son compte avait été rétabli récemment après l’arrivée d’Elon Musk à la tête de Twitter.

Des boîtes de pizza décisives ?

Et c’est sur ce réseau social qu’il s’est de nouveau fait remarquer mardi, en interpellant la militante écologiste Greta Thunberg. Dans un message, il s’est vanté de posséder un grand nombre de voitures de sport très polluantes.

« Salut Greta. J’ai 33 voitures. Ma Bugatti a un moteur quad turbo de 8 litres et 16 valves. Mes deux Ferrari 812 competizione en ont un de 6,5 l et 12 valves. C’est juste le début, a écrit le boxeur en postant une photo de lui à côté de sa Bugatti. S’il te plaît, donne-moi ton adresse mail comme ça, je pourrai t’envoyer la liste complète de ma collection de voitures et leurs énormes émissions respectives ».

À cela, Greta Thunberg avait répliqué avec ironie : « Oui, merci de m’éclairer. Envoie-moi un mail à l’adresse energiedepetitebite@achètetoiunevie.com ».

Andrew Tate a alors répondu à la jeune Suédoise dans une vidéo, dans laquelle il s’adresse directement à la militante, assis à une table à laquelle on lui apporte deux boîtes de pizza (qui doivent être « non recyclables », insiste-t-il, dans un nouveau tacle à Greta Thunberg). Sur Twitter, certains observateurs avancent que ce sont ces pizzas, et plus précisément le nom de l’enseigne qui les vend inscrit sur les boîtes, qui aurait confirmé aux enquêteurs la localisation d’Andrew Tate et facilité son arrestation. Cette information n’a pas été confirmée par la police roumaine.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Les autorités roumaines avaient besoin d’une preuve qu’Andrew Tate était dans le pays, alors ils ont utilisé ses messages sur les réseaux sociaux. Sa vidéo ridicule d’hier montrait une pizza d’une chaîne de restauration roumaine, Jerry’s Pizza, ce qui a confirmé qu’il était dans le pays. C’est énorme »

Greta Thunberg n’a pas manqué de répondre à la nouvelle de l’arrestation de l’influenceur ce vendredi. « Voilà ce qui arrive quand on ne recycle pas ses boîtes de pizza », a-t-elle écrit sur Twitter.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

VIDÉO - Qui est Greta Thunberg ?

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

   

Lire aussi

undefined

Près de Toulouse, ce « château de hobbits » habité par un SDF devra être démonté

undefinedundefined

Fusillade à Paris : Le tireur a été maîtrisé par un coiffeur turc et ses clients

undefined