Publicité

"Anatomie d'une chute": on a rencontré le chien Messi qui joue Snoop dans le film de Justine Triet

Dans Anatomie d'une chute, de Justine Triet, le chien Messi volerait presque la vedette à l'ensemble du casting. Ce border collie, à la fourrure noir et blanc et aux yeux bleus perçants, y incarne Snoop, le chien guide du jeune Daniel, un adolescent malvoyant dont le père meurt après des mois de déchirement entre ses deux parents.

Depuis sa performance, auréolée de la "Palme Dog" à Cannes, un prix indépendant qui récompense la meilleure performance canine sur grand écran, Messi fait tourner toutes les têtes. Comme lors du déjeuner des Oscars, le 12 février dernier, où de nombreuses stars ont souhaité être photographiées avec lui, de l'acteur Ryan Gosling à la chanteuse Billie Eilish.

Le succès n'a pourtant pas toujours été au rendez-vous. "On l'appelle l'artiste incompris", nous explique Laura Martin Contini, sa maîtresse. Avant de préciser: "Il sait faire plein de choses, il est hyper performant, mais à chaque fois qu'il arrive à la fin d'un casting, on ne le choisit pas." Messie sait pourtant aboyer quand on lui demande, tourner sur lui-même, faire le beau, sauter contre un arbre ou faire le mort.

"On m'a dit avoir l'impression qu'il n'y avait pas d'âme quand on regardait ses yeux. Il a fait des petites choses mais il n'avait jamais eu de rôle aussi important avant Anatomie d'une chute", ajoute-t-elle.

Des scènes difficiles à tourner

Messi impressionne dans le quatrième long-métrage de Justine Triet. Au cours du plan-séquence du début du film, où la caméra suit le border collie au moment où il arrive sur le lieu de la mort du père de Daniel, il devait marcher "vraiment très lentement", se souvient Laura Martin Contini. "Cela a été difficile, j'ai dû l'aider en me déguisant en policière. Je le guidais en lui disant : 'Doucement, doucement!'"

L'autre séquence marquante d'Anatomie d'une chute, également compliquée à tourner, a été celle où le chien doit mimer un empoisonnement. "Elle a été longue, s'étalant sur toute une après-midi de tournage. C'était un grand moment de cinéma, on devait faire ressentir aux gens cet empoisonnement, cette peur pour le chien", explique la coach pour animaux. Elle lui a appris en plusieurs étapes à faire le mort:

"Il mettait sa tête au sol, puis je devais le porter et le lâcher sans qu'il ne bouge. Au fur et à mesure, on a réussi à le porter inerte dans nos bras. Il a reçu beaucoup de caresses et de récompenses."

Malgré son succès lors du déjeuner des Oscars, Messi ne sera pas présent à la cérémonie qui se déroule ce dimanche 10 mars à Los Angeles. Anatomie d'une chute concourt dans cinq catégories, dont celles de la meilleure réalisation et du meilleur film.

Article original publié sur BFMTV.com