Publicité

"Anatomie d'une chute": Messi, le chien du film, star du déjeuner des nommés aux Oscars

Un mois avant la cérémonie des Oscars, les prétendants se sont retrouvés lundi 12 février lors du traditionnel déjeuner des nommés organisé en grande pompe dans un hôtel de Beverly Hills à Los Angeles (Californie).

Au milieu d'un parterre de célébrités réunissant notamment Margot Robbie, Steven Spielberg et Christopher Nolan, c'est toutefois un non-nommé qui a ravi tous les cœurs: Messi, le chien loyal d'Anatomie d'une Chute, venu avec la réalisatrice Justine Triet et sa coach Laura Martin Contini défendre les couleurs de la France.

Ce Border Collie, qui a raflé la Palme Dog lors du dernier Festival de Cannes, a été interviewé par Variety, la revue spécialisée de l'industrie hollywoodienne. Toutes les stars ont voulu être photographiées à ses côtés, de Ryan Gosling à la chanteuse Billie Eilish en passant par l'actrice de Barbie America Ferrera et Bradley Cooper.

"Plus connu qu'en France"

Selon le New York Times, il s'agissait de "la première apparition de Messi dans la campagne des Oscars bien qu'il soit devenu une star sur les réseaux sociaux grâce à une prestation du même niveau que les acteurs (d'Anatomie d'une chute)."

"C'est dingue", a réagi Justine Triet dans les colonnes du quotidien. "Je crois qu'il est plus connu ici qu'en France."

Anatomie d'une chute, qui décortique les rapports de force et de domination au sein d'un couple d'artistes, rencontre un succès sans précédent depuis sa présentation à Cannes en mai 2023.

Avec plus de 3 millions d'entrées dans le monde (dont plus de 1,5 million en France), le film a déjà récolté deux Golden Globes.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Le drame policier de Justine Triet, nommé à 11 reprises aux César, a obtenu le mois dernier cinq nominations aux Oscars, devenant le film français le plus nommé aux Oscars depuis Amour de Michael Haneke (cinq nominations en 2013) et The Artist de Michel Hazanavicius (dix nominations en 2012).

Article original publié sur BFMTV.com