Amour, business et convictions : la recette du bonheur pour Vivienne Westwood et ses hommes

© Francois Mori/AP/SIPA

Une légende de la mode s'en est allée. Jeudi 29 décembre, la créatrice Vivienne Westwood est morte à l'âge de 81 ans. Son décès a été annoncé par sa société sur Twitter, qui a précisé qu'elle était partie entourée des siens, à Londres. Son mari et partenaire de création Andreas Kronthaler a commenté cette triste nouvelle dans un communiqué relayé par PA : "Nous avons travaillé jusqu'à la fin et elle m'a laissé beaucoup de choses pour continuer. Merci, ma chérie."

L'Anglaise Vivienne Westwood et l'Autrichien Andreas Kronthaler s'étaient rencontrés en 1988 : elle enseignait le design à l'Ecole d'art appliqué de Vienne, lui était un étudiant de 25 ans son cadet. L'année suivant leur rencontre, le jeune homme s'était installé à Londres pour vivre et travailler avec sa compagne. Les deux stylistes s'étaient mariés en 1992, pour ne plus se quitter.

Amants et collaborateurs

Avant sa rencontre avec Andreas Kronthaler, Vivienne Westwood avait déjà collaboré et aimé dans le même temps. C'est en effet avec Malcolm McLaren, connu pour avoir été le manager des Sex Pistols, qu'elle avait ouvert sa première boutique londonienne en 1971, rapidement devenue un point de ralliement du mouvement punk. Avec lui, elle a donné naissance à son deuxième enfant en 1967 : un garçon prénommé Joseph, qui a par la suite fondé la marque de lingerie Agent Provocateur.

Le nom de Westwood, Vivienne Swire le devait à son premier mari Derek Westwood, ancien dirigeant d'un night-club et père de son fils ...


Lire la suite sur ParisMatch