Publicité

Allergique aux produits laitiers, elle meurt après avoir mangé un tiramisu “végétalien”

Allergique aux produits laitiers, une femme est décédée après avoir commandé et mangé un tiramisu “végétalien”, un dessert soupçonné d’avoir contenu du lait. Une enquête est actuellement en cours.

Closeup of a slice of Tiramisu after scooped with spoon

À cause de sa grave allergie aux produits laitiers, Anna Bellisario n’allait pas souvent au restaurant. Et lorsqu’elle s’y rendait, elle choisissait ses plats avec grande attention et demandait, au préalable, à lire les étiquettes des produits pour ne courir aucun risque. Seulement voilà : ce jour-là, rien ne s’est passé comme prévu. Alors qu’elle dînait avec son petit ami dans une chaîne de hamburgers végétaliens appelée Flower Burger à Milan, la jeune femme de 20 ans a commencé à se sentir mal après avoir mangé un tiramisu. Elle s’est mise à tousser et a eu du mal à respirer.

Face à ces symptômes, elle a tenté de se faire vomir, a pris des médicaments contre l'asthme et de la cortisone qu'elle avait avec elle. Elle a finalement perdu connaissance après avoir souffert d'un choc anaphylactique. Selon les informations rapportées par le journal italien Corriere della Sera, et relayées par le New York Post, la jeune femme est restée dans le coma pendant 10 jours à l'hôpital San Raffaele avant de décéder.

VIDÉO - Dr Christian Recchia sur les allergies : "En France, il faut malheureusement 5 à 7 ans pour poser un diagnostic précis"

Enquête pour homicide involontaire

Suite à ce drame, le ministère italien de la Santé a ordonné le rappel du tiramisu "végétalien", un dessert soupçonné de contenir du lait. Actuellement, une mère et sa fille font l'objet d'une enquête pour homicide involontaire. Elles sont à la tête de l'entreprise de pâtisseries, Tiramisun, qui fournissait le tiramisu préparé pour Flower Burger et 63 autres restaurants, selon le Corriere della Sera.

À LIRE AUSSI >> Comment les allergies alimentaires se développent-elles ?

Cette histoire n’est pas sans rappeler celle survenue à Bath en Angleterre en 2017. Cette année-là, une femme prénommée Celia Marsh et allergique au lait de vache, a également perdu la vie, cette fois-ci après avoir mangé un sandwich étiqueté vegan. Un wrap qui contenait en réalité des traces de lait de vache. Une sensation d’étouffement l’avait alors envahie. Tout comme Anna Bellisario, elle avait eu du mal à respirer et avait donc été contrainte d’utiliser son inhalateur contre l’asthme avant de s’injecter une dose d’adrénaline. En vain.

VIDÉO - Comment soulager un rhume des foins ou une allergie ?