"J'étais sous le choc": le mari d'une Britannique morte après avoir mangé un wrap "vegan" témoigne

Allergique au lait de vache, Celia Marsh est morte en 2017 au Royaume-Uni après avoir mangé un wrap étiqueté "vegan" mais qui contenait des traces de produits laitiers d'origine animale. Une audience vient de s'ouvrir à Bristol pour déterminer les causes de sa mort.

Celia Marsh se sentait dans un drôle d'état après avoir mangé le wrap qu'elle venait d'acheter dans une enseigne Pret A Manger de Bath, dans le sud-ouest de l'Angleterre, le 27 décembre 2017. Quelques minutes après, cette femme de 42 ans s'effondre. Elle est déclarée morte deux heures plus tard.

Cinq ans après, la déclaration dans laquelle son mari raconte aux enquêteurs le jour où il a perdu sa femme a été lue lors d'une audience qui a débuté à Bristol ce mardi, relate le Guardian.

"Elle vérifiait toujours chaque étiquette"

C'est lors d'une sortie shopping avec son mari et trois de ses cinq enfants que Celia a acheté un wrap dans l'enseigne Prêt A Manger. Allergique au lait de vache, cette infirmière dentaire faisait très attention à ne pas en consommer. Et pour cause, sept mois plus tôt, elle avait eu une réaction allergique qui aurait pu lui être fatale. Il lui avait alors fallu 15 injections d'adrénaline.

"Celia surveillait de près ses allergies alimentaires", a déclaré Andy Marsh. "Elle vérifiait toujours chaque étiquette avant de manger et posait toujours des questions sur les ingrédients."

"Si elle n'était pas sûre de l'étiquette ou des réponses qui lui étaient données, elle ne mangeait pas la nourriture car elle ne voulait prendre aucun risque", a assuré son mari.

Lorsqu'elle a commencé à se sentir mal après son repas, elle n'a donc pas pensé que le wrap pouvait être en cause. L'étiquette de celui-ci indiquait en effet que la préparation était vegan, c'est-à-dire sans produit issu d'animaux. "Elle a ensuite réalisé que quelque chose n'allait pas", a relaté Andy Marsh. En effet, le produit contenait des traces de lait de vache, précise The Independant.

Une dose d'adrénaline

Ayant du mal à respirer, Celia a sorti son inhalateur pour l'asthme, qu'elle a utilisé plusieurs fois et s'est injecté une dose d'adrénaline. Andy a alors appelé une ambulance, qui a transféré Celia vers un hôpital. "Ils ont emmené Celia, mais j'avais mes enfants avec moi, alors je n'ai pas pu monter dans l'ambulance avec elle", a-t-il expliqué aux enquêteurs.

"J'étais sous le choc, donc j'ai mis un peu de temps avant d'être capable de me rendre en voiture jusqu'à l'hôpital".

En arrivant là-bas, le personnel soignant a indiqué à Andy que sa femme était morte.

Les poursuites contre Pret A Manger abandonnées

Pano Christou, le PDG de Pret A Manger, a assisté en personne au premier jour de l'audience. Alors que l'entreprise a d'abord été accusée de manquements dans la sécurité alimentaire, les poursuites ont été abandonnées faute de preuves.

Ce sont les entreprises CoYo, qui a produit le yaourt à base de lait de coco qui était utilisé dans le wrap, et son distributeur britannique, Planet Coconut qui sont désormais mises en cause.

L'audience doit durer entre deux et trois semaines, indique The Independant. Elle doit permettre de déterminer les causes de la mort de Celia Marsh.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Régime végétalien cru : recettes de wraps