Accord à l’amiable entre Johnny Depp et un régisseur qui l’accusait de violence

Abaca

Décidément, cette année, l’horizon judiciaire de Johnny Depp s’éclaircit. Après avoir remporté le procès en diffamation qu’il a intenté à Amber Heard, son ancienne femme qui l’avait accusé de violences conjugales, l’acteur voit une autre épine partir de son pied. Alors qu’un régisseur prénommé Greg Brooks l’accusait de l’avoir frappé et agressé verbalement sur le tournage du polar City of Lies en 2018, les deux partis semblent avoir trouvé un accord. En effet, d’après les informations de nos confrères du Hollywood Reporter, le régisseur et l’acteur auraient conclu un accord à l’amiable, alors qu’un procès devait débuter dans quelques semaines. Toutefois, Johnny Depp doit respecter "certaines conditions dans les 45 jours qui suivent cet accord" afin que celui-ci soit totalement entériné. Les conditions précises de l’accord n’ont pas été dévoilées.

À lire également

Johnny Depp vs. Amber Heard : Un documentaire évènement sur leur procès, quand et comment le regarder en France ?

L’affaire remonte à 2018 et s’était déroulée sur le tournage du film City of Lies, un film qui revient sur les morts de deux des plus grands rappeurs américains, Tupac Shakur et Notorious BIG, et s...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles