5 astuces pour manger moins de sucre

© Rod Long/Unsplash

C’est un exhausteur synonyme de plaisir pour 92 % des Français (OpinionWay/Cedus 2017). Près de 50 % d’entre eux avouent même qu’ils auraient du mal à se priver de chocolat (BVA 2015). D’où vient une telle avidité ?

« Nous avons conservé les gènes d’appétence au sucre hérités de nos ancêtres primates, avant tout frugivores, explique le neuroscientifique Serge Ahmed, directeur de recherche à l’université de Bordeaux. Quand ils trouvaient des fruits, qui n’étaient pas présents partout et en toute saison, ils devaient en manger au-delà des besoins de la journée afin de stocker cette énergie sous forme de graisse, qu’ils utilisaient plus tard. De plus, les produits sucrés déclenchent dans notre cerveau le circuit de la récompense qui nous pousse à nous gaver au-delà de la satiété. » Cet ancien avantage se retourne aujourd’hui contre nous…

Selon l’association Food Watch, le sucre entre dans la composition de 74 % des produits vendus en grande surface : on le retrouve dans les produits salés comme la vinaigrette, les briques de soupe, la viande hachée… Et souvent sous des noms inconnus du grand public, si bien qu’il passe inaperçu. Maltodextrine (tirée de l’amidon de blé ou de maïs), inuline (fibres de plantes) ou isoglucose sont des sucres. Lactose (sucre du lait), glucose, dextrose sont très présents dans les aliments transformés (jusqu’à quatre carrés de sucre dans une pizza). On en trouve même dans certaines charcuteries comme agent de texture et conservateur. Objectif : rééquilibrer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quels sont les meilleurs aliments pour maigrir ?
Comment arrêter de fumer ?
Abstinence : est-ce normal de ne plus faire l'amour ?
Sex tao : la pratique sexuelle pour s’épanouir au lit
6 conseils pour (re) faire bouger vos ados