À Porto Rico, l’ouragan Fiona a fait des dégâts considérables

A man stands near a flooded road during the passage of Hurricane Fiona in Villa Blanca, Puerto Rico, on September 18, 2022. - Fiona touched Puerto Rico at 3:20 p.m. local time (7:20 GMT), according to information from the United States National Hurricane Center (NHC), leaving a general blackout and rivers overflowing. (Photo by Melvin Pereira / AFP)
MELVIN PEREIRA / AFP A man stands near a flooded road during the passage of Hurricane Fiona in Villa Blanca, Puerto Rico, on September 18, 2022. - Fiona touched Puerto Rico at 3:20 p.m. local time (7:20 GMT), according to information from the United States National Hurricane Center (NHC), leaving a general blackout and rivers overflowing. (Photo by Melvin Pereira / AFP)

MELVIN PEREIRA / AFP

L’ouragan Fiona a fait des dégâts considérables à Porto-Rico.

AMÉRIQUE - L’ouragan Fiona a privé d’électricité Porto Rico dimanche 19 septembre, déversant des pluies torrentielles et causant des dégâts « considérables » sur cette île américaine, avant de se diriger vers la République dominicaine.

Fiona a notamment provoqué des glissements de terrain, fait tomber des arbres et des lignes électriques, rendu des routes impraticables et entraîné l’effondrement d’un pont dans la ville d’Utuado, dans la région montagneuse située au centre de l’île, a déclaré le gouverneur Pedro Pierluisi lors d’une conférence de presse dimanche soir.

L’ensemble du territoire, qui compte plus de trois millions d’habitants, a été privé d’électricité à l’approche de l’ouragan, a-t-il ajouté, affirmant que le réseau électrique était hors service.

L’ouragan, qui s’est abattu à 15H20 locales (19H20 GMT) sur la côte sud-ouest de Porto Rico, près de Punta Tocon, charriant des vents soufflant jusqu’à 140 km/h, se situe désormais au large de Porto Rico et devrait frapper la République dominicaine lundi.

Des pluies diluviennes devraient cependant continuer de s’abattre sur l’île dans la nuit de dimanche à lundi, provoquant des crues soudaines et dévastatrices.

Fiona restera un « événement catastrophique en raison des conséquences des inondations » dans la région montagneuse centrale, à l’est et au sud de Porto Rico, a tweeté Pedro Pierluisi Pierluisi, ajoutant que 23 à 33 cm de pluie sont tombés en seulement cinq heures.

Dans la ville d’Utuado, une famille a vu le toit en zinc de sa maison s’envoler, comme en 2017 lors de l’ouragan Maria, selon des médias locaux.

« C’est une situation extrêmement compliquée et triste. Les dégâts que nous constatons sont catastrophiques dans plusieurs régions », a déclaré Pedro Pierluisi aux journalistes lors de la conférence de presse de dimanche. « L’ensemble de l’île subit une importante accumulation de pluie. De multiples dommages graves ont été signalés dans de nombreuses villes ». Le président américain Joe Biden a déclaré dimanche l’état d’urgence pour Porto Rico, autorisant l’Agence fédérale de gestion des urgences à fournir une assistance.

La dépression, qui est passée dimanche du statut de tempête tropicale à celle d’ouragan de catégorie 1, devrait se renforcer et devenir « importante d’ici 48 heures » selon le NHC, avant de prendre la direction du nord vers l’océan Atlantique. Avant l’arrivée de Fiona en République dominicaine, le président Luis Abinader a annoncé que les services publics et privés seraient fermés lundi. De fortes pluies ont commencé à s’abattre dimanche soir à Nagua (nord), une ville côtière d’environ 80 000 habitants située dans l’une des régions déclarées en alerte rouge.

Fiona avait déjà causé de sérieux dégâts lors de son passage en Guadeloupe dans la nuit de vendredi à samedi. Par endroits, l’eau est montée de plus de 1,50 mètre. Un homme y est mort, emporté avec sa maison par les flots d’une rivière en crue.

À voir également sur Le HuffPost :

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.