À l’Open d’Australie, Caroline Garcia éliminée en 8es de finale

DUBAI, UNITED ARAB EMIRATES - DECEMBER 21: Caroline Garcia of Eagles looks on  against Paula Badosa of Falcons during day three of the World Tennis League at Coca-Cola Arena on December 21, 2022 in Dubai, United Arab Emirates. (Photo by Francois Nel/Getty Images)
Francois Nel / Getty Images DUBAI, UNITED ARAB EMIRATES - DECEMBER 21: Caroline Garcia of Eagles looks on against Paula Badosa of Falcons during day three of the World Tennis League at Coca-Cola Arena on December 21, 2022 in Dubai, United Arab Emirates. (Photo by Francois Nel/Getty Images)

TENNIS - Désillusion pour Caroline Garcia. Lâchée par son service, commettant trop de fautes directes, la Française 4e du classement WTA a été éliminée ce lundi 23 janvier en 8es de finale de l’Open d’Australie, tournoi dont elle était l’une des favorites.

Après sa demi-finale à l’US Open et son titre aux Masters de fin d’année, le plus beau de sa carrière à 29 ans, Garcia était attendue à Melbourne. Mais son jeu tout en prise de risques ne lui avait pas permis de prendre confiance au cours des trois premiers tours et le quatrième, face à Magda Linette (45e), lui a été fatal.

La Polonaise s’est imposée 7-6 (7/3), 6-4 et avait du mal à réaliser. « Je n’y crois pas... Je ne comprends pas ce qu’il s’est passé... Je n’ai pas les mots », avouait Linette qui fêtera ses 31 ans le 12 février et qui n’avait encore jamais passé le troisième tour d’un tournoi du Grand Chelem.

33 fautes directes pour Garcia

Ce qu’il s’est passé, c’est qu’elle a profité du manque de réussite de Garcia, notamment au service, pour la battre. Après la défaite prématurée de sa compatriote et N.1 mondiale Iga Swiatek la veille, c’est elle qui représentera la Pologne en quarts de finale.

« La clé a été mon service car elle m’a punie quand je n’étais pas efficace sur ma mise en jeu », a souligné la Polonaise qui a affiché un taux de réussite de 75 % de premières balles de service.

De son côté, Garcia, dont le jeu très risqué est très dépendant de son propre service, n’a réussi que 49 % de premières balles. La Française a aussi concédé 33 fautes directes pour 27 coups gagnants, contre 14 fautes directes et 25 coups gagnants pour Linette.

Garcia avait pourtant débuté la rencontre sur un double break qui lui a permis de se détacher 3-0. Elle a servi pour le set à 5-4, mais Linette a recollé avant de dominer le tie-break.

Linette pour la première fois au 3e tour

Dans la seconde manche, « Caro », comme l’ont bruyamment encouragée des supporteurs français, a extériorisé à plusieurs reprises sa frustration croissante en frappant sa raquette au sol ou encore avec un « J’en peux plus ! », hurlé dès le premier jeu de la manche.

La Polonaise a réussi le break décisif pour mener 5-4 et s’est qualifiée sur sa première balle de match, sur son service. Il n’y a donc plus de Français dans cet Open d’Australie.

Et c’est donc Linette, qui n’avait encore jamais dépassé le troisième tour en Grand Chelem, qui affrontera la Tchèque Karolina Pliskova (31e) pour une place en demies. Cette dernière a éliminé la Chinoise Shuai Zhang (22e) 6-0, 6-4 en moins d’une heure.

Demi-finaliste en Australie en 2019, Pliskova n’y avait plus passé le troisième tour. Ex-N.1 mondiale (2017), elle a atteint les finales à Wimbledon en 2021 et à l’US Open en 2016.

L’autre match très attendu de la huitième journée du Majeur australien est celui qui opposera en soirée Novak Djokovic, en quête d’un 22e titre du Grand Chelem pour égaler le record de Rafael Nadal, mais que la cuisse gauche fait souffrir, au dernier héros local en lice, Alex De Minaur.

À voir également sur Le Huffpost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi