Zone Interdite - "La connerie n’a plus de limite", "7500 € pour risquer de perdre la vue", "Ce monde où tout est faux", "D’un ridicule" : le reportage sur les dérives de la chirurgie esthétique choque les internautes

Ce dimanche 15 janvier, le reportage sur les dérives de la chirurgie esthétique dans
Ce dimanche 15 janvier, le reportage sur les dérives de la chirurgie esthétique dans "Zone Interdite" a choqué les internautes. Capture écran M6

Ce dimanche 15 janvier, le nouveau numéro de "Zone Interdite" s'est intéressé aux dérives de la chirurgie esthétique. En découvrant ce reportage, les internautes ont été horrifiés par certaines pratiques dangereuses.

Un nouveau numéro de "Zone Interdite", présenté par Ophélie Meunier, a été diffusé ce dimanche 15 janvier sur M6. Le thème de la soirée a mis en lumière un des sujets les plus brûlants du moment : "Accros au corps parfait : les scandaleuses dérives de la médecine esthétique". Comme les médecins esthétiques ont pu le constater, de plus en plus de jeunes succombent à la tentation de la chirurgie pour transformer leur physique. Il y a plusieurs causes à cela. Tout d'abord, les réseaux sociaux et leurs nombreux filtres. Les utilisateurs, habitués à changer leur image en un seul clic, complexent à cause de leur image virtuelle. Ils sont alors constamment à la recherche du physique parfait, qui n'existe pas. Par ailleurs, de nombreux influenceurs banalisent la chirurgie esthétique ou bien les pratiques esthétiques, comme les injections, pour modifier leur paraître. Mais pour beaucoup, c'est devenu un véritable fléau.

VIDÉO - (Re)découvrez les moments phares de la vie d'Ophélie Meunier :

Pour démarrer son reportage, "Zone Interdite" a suivi une jeune adolescente de 16 ans qui complexait sur son nez. Elle a donc décidé de passer par la case chirurgie, afin de modifier son visage. Par la suite, une jeune femme de 27 ans, adepte des réseaux sociaux, n'avait qu'une envie, celle d'augmenter la taille de son fessier. Elle a alors déboursé la somme de 7000 euros pour se faire transférer de la graisse dans les fesses. Son opération a même été filmée afin d'être partagée sur les réseaux sociaux. Bien que la publicité de la chirurgie esthétique soit interdite en France, de nombreux médecins esthétiques se laissent tenter par les réseaux sociaux pour dévoiler des avants/après impressionnants et attirer une nouvelle clientèle... Grâce à cela, certains sont devenus de véritables stars sur Instagram, ou bien même sur TikTok.

"J'ai envie de vomir"

Face à une telle demande, de nombreuses dérives ont vu le jour. Des "soi-disant" experts proposent leurs services sur Instagram afin de réaliser des injections à moindre coût. Et le pire, c'est que leurs offrent séduisent de nombreuses personnes, bien que toute cette pratique soit illégale et surtout dangereuse. D'autres proposent des formations d'une journée pour apprendre à réaliser des injections sur de véritables femmes. Ces cabinets clandestins peuvent provoquer des carnages. En découvrant le thème de ce nouveau numéro de "Zone Interdite", les internautes sont restés sans voix. Cette "banalisation de la chirurgie esthétique" les inquiète. Pour eux, le monde devient fou et cette course folle au paraître idéal est "très grave".

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"7500 euros pour risquer de perdre la vue"

Si tous les sujets ont scandalisé les internautes, il y en a bien un en particulier qui les a horrifiés. Les téléspectateurs ont découvert qu'il était possible de changer la couleur de ses yeux grâce à une opération. Si cette dernière est légale en France, très peu d'ophtalmologues acceptent de la pratiquer. Il suffit de créer un "tuyau" dans l'oeil afin de faire passer le pigment et transformer des yeux marron en yeux verts en un rien de temps. Cependant, comme toute opération, il y a de nombreux risques... Et surtout, comme l'a souligné un médecin, il n'y a pas assez de recul sur le long terme pour connaître tous les effets secondaires d'une telle pratique. En plus des risques, il faut avoir un portefeuille bien rempli puisqu'il faut débourser 7500 euros.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Assumer vous comme vous êtes"

La chirurgie à outrance choque un grand nombre d'internautes. D'ailleurs, de nombreux abonnés du réseau social à l'oiseau bleu ont tenu à faire passer des messages d'acceptation de soi. De plus, les Twittos ont tenu à prôner le "body positive".

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

VIDÉO - Chirurgie esthétique, à la vie à la mort : "Je ne voyais plus mes pieds depuis 8 ans"