Zidane : Le Graët a eu des propos « honteux » selon Oudéa-Castera qui veut des excuses

Incumbent president of French football federation (FFF) and candidate for his own succession Noel Le Graet (C) delivers a speech prior to the vote  on March 13, 2021 in Paris. (Photo by FRANCK FIFE / AFP)
FRANCK FIFE / AFP Incumbent president of French football federation (FFF) and candidate for his own succession Noel Le Graet (C) delivers a speech prior to the vote on March 13, 2021 in Paris. (Photo by FRANCK FIFE / AFP)

Noël Le Graët a eu des propos peu aimables vis-à-vis de Zinedine Zidane, au lendemain de la prolongation du contrat de Didier Deschamps à la tête de l’équipe de France jusqu’en 2026.

FOOTBALL - La ministre des Sports Amélie Oudéa-Castera a réclamé dimanche des « excuses » au président de la Fédération française de football (FFF) Noël le Graët après ses propos cinglants concernant Zinédine Zidane.

« Déclarations à nouveau hors sol avec en prime cette fois un manque de respect honteux, qui nous heurte tous, à une légende du foot et du sport : un président de la première fédération sportive de France ne devrait pas dire ça. Des excuses pour ce mot de trop sur Z.Zidane svp », a écrit la ministre sur son compte Twitter.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Plus tôt dans la soirée, Noël Le Graët avait eu des mots peu aimables vis-à-vis du champion du monde 1998, au lendemain de la prolongation du contrat de Didier Deschamps à la tête de l’équipe de France jusqu’en 2026.

Interrogé sur RMC pour savoir si Zidane, qui faisait office d’option N.1 à la tête des Bleus en cas de non-renouvellement du contrat de Deschamps, l’avait appelé ces derniers jours, le patron de la FFF avait déclaré : « Je ne l’aurais même pas pris au téléphone, a-t-il lâché. Pour lui dire quoi ? +Bonjour monsieur, ne vous inquiétez pas, cherchez un autre club, je viens de me mettre d’accord avec Didier+ ? ».

Le Graët, âgé de 81 ans, avait également répondu sèchement aux rumeurs faisant état de l’intérêt de Zidane pour la sélection du Brésil.

« Cela m’étonnerait qu’il parte là-bas, a-t-il affirmé. Il fait ce qu’il veut, cela ne me regarde pas. Je ne l’ai jamais rencontré et on n’a jamais envisagé de se séparer de Didier Deschamps. J’en n’ai rien à secouer, il peut aller où il veut, dans un club, il en aurait autant qu’il veut en Europe, un grand club. Une sélection, j’y crois à peine en ce qui me concerne. »

La réaction d’Amélie Oudéa-Castera intervient alors que la FFF fait l’objet d’une mission d’audit et de contrôle diligentée par le ministère des Sports pour éclaircir notamment les pratiques managériales de la « FFF » en matière de violences sexistes et sexuelles. Noël Le Graët et la directrice générale de la FFF Florence Hardouin doivent être auditionnés par cette mission cette semaine.

VIDÉO - Noël Le Graët manque t-il vraiment de respect à Zinédine Zidane ?

A voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.