Zemmour/Le Pen : pour Marion Maréchal il faudra "peut-être" à un moment "savoir qui est le mieux placé"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Interrogée sur les chances du Rassemblement National dans l'élection présidentielle française à venir, Marion Maréchal a pointé du doigt la concurrence que se faisaient Marine Le Pen et Éric Zemmour.

"Il y a déjà la question de la division des candidatures". Marion Maréchal, ex-députée Front National (aujourd'hui Rassemblement National), était interrogée samedi par CNEWS sur les chances du parti d'extrême droite de l'emporter à l'élection présidentielle de 2022.

"Je pense qu'il y a déjà la question de la division des candidatures, je ne veux pas m'avancer mais il est évident qu'en ayant deux candidatures plutôt qu'une ça ne facilite pas les choses", a-t-elle déclaré, en faisant référence à la cheffe du RN Marine Le Pen, et au polémiste Éric Zemmour, qui n'a toujours pas officiellement lancé sa candidature.

Les deux figures de l'extrême droite française défendent en effet des idées similaires sur plusieurs sujets.

"Se poser la question à un moment donné de savoir qui est le mieux placé"

"Ce qui est sûr c'est que peut-être faudra-t-il se poser la question à un moment donné de savoir qui est le mieux placé", déclare-t-elle. "Cela la campagne, le temps le diront, mais il est évident qu'en ayant deux candidatures les choses m'apparaissent un petit peu plus compliquées".

Pour préparer au mieux une victoire, le RN doit également, selon Marion Maréchal, "préparer dès la campagne la manière dont le pays sera gouverné", en réfléchissant aux personnes à placer au gouvernement, mais aussi à la tête des administrations françaises ou encore européennes.

Marine Le Pen est menacée à six mois de la présidentielle par une éventuelle candidature du polémiste Éric Zemmour. Ce dernier a progressé dans les sondages depuis l'été alors que la candidate d'extrême droite a elle baissé. L'éditorialiste est même donné au second tour devant Marine Le Pen, qui occupait cette place depuis de longs mois, selon un sondage Harris Interactive publié mercredi.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Marion Maréchal : qui est Vincenzo Sofo, son compagnon ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles