Publicité

XV de France: "Le sélectionneur aurait dû répéter haut et fort que le maillot n'appartient à personne", estime Harinordoquy

Après un Tournoi des VI Nations 2024 mitigé, l'heure du premier bilan pour Fabien Galthié. Les Bleus, humiliés à domicile par l'Irlande, ont aussi concédé un match nul malheureusement historique sur leur sol face à l'Italie. Mais en seconde partie de compétition, le sélectionneur a effectué des changements majeurs dans son effectif. Les titularisations de néophytes (Nolann Le Garrec, Nicolas Depoortère, Leo Barré) ont apporté une nouvelle dynamique au groupe tricolore. Le XV de France a redressé la barre, en battant le Pays de Galles et l'Angleterre, pour finir deuxième derrière les Irlandais.

Mais est-ce que les changements sont intervenus trop tard? Pour l'ancien international Imanol Harinordoquy (82 sélections), consultant sur Midi Olympique, la réponse est évidente: "J'ai quelques regrets. Je suis convaincu qu'avec un peu plus de sang frais dès le premier match (contre l'Irlande), nous aurions pu gagner le Tournoi." Ce n'est pas la première fois que la gestion du sélectionneur est remise en cause.

Remettre de la concurrence

L'ancien numéro 8 de Toulouse et Biarritz poursuit, en soulignant un manque de concurrence: "Le match d'ouverture face à l'Irlande aurait dû marquer le début d'une nouvelle histoire. Et peut-être que le sélectionneur aurait dû répéter haut et fort que le maillot n'appartient à personne."

Le sélectionneur ne souhaitait pas de changements comme il le soulignait après la Coupe du monde: "Un point, c'est rien, mais c'est tout. J'adopterais la même stratégie si c'était à refaire." Les cadres de l'échec du dernier Mondial ont donc été reconduits dans leur très large majorité au début de la compétition.

Mais avec les suspensions (Jonathan Danty et Paul Willemse), les blessures (Mathieu Jalibert, Anthony Jelonch...) et les méformes, le staff des Bleus a été contraint de "challenger" son groupe pour redresser la barre. Des changements jamais vus en cinq ans.

La semaine dernière, Fabien Galthié n'a pas éludé le sujet: "Après, on se projetera sur une forme d'analyse sur le présent et les choix que l'on a fait en début de tournoi." Le sélectionneur tiendra justement une conférence de presse, mercredi à 12h, pour conclure cette édition 2024. Vous pourrez là suivre en direct sur le site de RMC Sport.

Article original publié sur RMC Sport