Publicité

XV de France: pourquoi un retour de Dupont en cours de Tournoi est impossible

La performance XXL d’Antoine Dupont avec le Stade Toulousain samedi soir a renforcé le scepticisme de certains supporters des Bleus… Le capitaine Rouge et Noir, auteur d’un des sept essais toulousains à Ernest-Wallon, a porté son équipe face à Bayonne (46-26) pour la 14ème journée de TOP14.

Alors s’il était disponible pour jouer, pourquoi avoir préféré le laisser en club plutôt que de l’appeler avec le XV de France pour le choc inaugural du Tournoi face aux Irlandais? Est-ce que sa présence aurait changé le scénario du match? Aurait-il permis d’éviter la plus lourde défaite du mandat de Fabien Galthié? Difficile de refaire le match… Mais son absence s’est forcément fait sentir vue la performance de Maxime Lucu à Marseille, très en-deçà de ses standards.

Mais ça a toujours été clair du côté de la Fédération française de rugby. Soit Antoine Dupont joue à 100% le Tournoi des Six Nations, soit il ne le dispute pas du tout. Pas d’entre deux possible, confirme-t-on à la FFR. "La période-clé de février où tout le monde (les équipes de France à XV et à 7, ainsi que son club) était concerné n’a pas été un moment simple à arbitrer", nous souffle-t-on.

Pour la FFR, c’était donc "tout ou rien"

L’accord trouvé répond à plusieurs impératifs. Il y avait la volonté du Stade Toulousain de définir un maximum de plages lors desquelles Antoine Dupont pouvait jouer en club. Pour la FFR, c’était donc "tout ou rien" pour le Tournoi 2024. Côté XV de France, il y a aussi le besoin de faire monter en puissance d’autres demis de mêlée. "Maxime Lucu vaut bien mieux que ce qu’il a montré contre l’Irlande", nous rappelle-t-on.

Permettre à Antoine Dupont de se concentrer uniquement sur l’équipe de France à 7 quitte à faire l’impasse sur les VI Nations était donc le meilleur compromis, assure-t-on au sein de l’instance. D’autant que les Bleus du 7 sont réunis à l’INSEP depuis ce lundi 5 février pour préparer les étapes nord-américaines (Vancouver et Los Angeles) du World Sevens Series, la grande compétition mondiale du rugby à 7.

L’aventure olympique d’Antoine Dupont débutera au Canada du 23 au 25 février prochains et se poursuivra lors de l’étape californienne les 2 et 3 mars. Il aura ensuite une semaine de repos avant de reprendre avec Toulouse. Pas question de l’appeler avec les Bleus du XV pour les derniers matchs du Tournoi (contre le Pays de Galles et l’Angleterre les 10 et 16 mars).

Article original publié sur RMC Sport