Publicité

JO de Paris 2024: "Très positif pour le groupe", les débuts de Dupont avec l’équipe de France de rugby à 7

Capitaine malheureux des Bleus de Fabien Galthié pendant le Mondial 2023 en France, Antoine Dupont s'est lancé dans l'ambition de remporter l'or olympique à Paris pendant l'été.

Pour y arriver, le demi de mêlée du Stade Toulousain et du XV de France va se préparer avec l'équipe de France de rugby à 7 où selon les mots du capitaine et demi d'ouverture Paulin Riva, il a déjà été "embarqué" dans le groupe.

Tout Antoine Dupont qu’il est, le demi de mêlée du XV de France et du Stade Toulousain n’a pas eu le droit à un traitement de faveur. Pas question pour la star des Bleus d’échapper au traditionnel bizutage au sein de l’équipe de France de rugby à 7 avec des burpees. Au sein du groupe tricolore, on s’est fait à l’idée de voir débarquer le meilleur joueur du monde de l’année 2021.

"On est préparés, de toute façon on a un gros événement qui nous attend et on a le circuit mondial qui nous prépare à ça. On est très content d’accueillir Antoine et les autres joueurs qui vont nous rejoindre ou qui nous ont rejoint", s'est félicité Paulin Riva en conférence de presse. "C’est très positif pour le groupe, on avance tous ensemble. C'est assez excitant pour toute l’équipe et pour se préparer à l'événement de juillet."

Dupont "très à l'écoute"

Fer de lance du Top 14, notamment auprès des supporteurs, Antoine Dupont arrive un peu plus sur la pointe des pieds au rugby à 7. Si ses qualités athlétiques sont toujours là, le demi de mêlée doit se mêler et s’intégrer à l’équipe en place. Pendant sa première séance ce mercredi, et même s’il repartira dans la soirée, le leader du Stade Toulousain a beaucoup échangé avec ses nouveaux partenaires de la sélection.

"Antoine Dupont a prouvé qu’il était un joueur excellent sur ses qualités dans les duels et sur la rapidité. À nous de tirer, comme pour les autres, le maximum de chacun et de l’embarquer dans notre projet de jeu pour faire rayonner cette équipe de France" a indiqué l'ouvreur Paulin Riva. "On compte sur chacun des joueurs pour être bons dans les duels, sur la vitesse et sur les coups d’envois qui sont un aspect important de notre système de jeu."

Un sentiment partagé par l’ailier tricolore Jefferson Joseph: "Il était à l’écoute, forcément il vient d’arriver et ne connaît pas spécialement le Sevens. Il était à l’écoute. […] C’est un peu tôt pour parler de ses qualités mais déjà il a compris nos principes de jeu. Par exemple sur les coups d’envois ou sur le déplacement du ballon."

Dupont à la fois star et joueur comme un autre

Forcément le statut d'Antoine Dupont et son aura vont donner une plus grosse visibilité à l'équipe de France de rugby à 7. C'est simple, pour le point presse du jour, presque toutes les questions concernait le demi de mêlée tricolore. Une situation qui n'a pas vraiment eu l'air de déranger Jefferson Joseph.

"Cela ne peut être que bénéfique puisque la concurrence amène à la performance", a souligné l'ailier des Bleus. Avoir des joueurs dotés de cette qualité, cela ne fait que du bien à l’équipe pour la suite."

Pas question toutefois de se focaliser uniquement sur l’arrivée d’Antoine Dupont selon le point de vue du capitaine Paulin Riva: "On fait du rugby. Le rugby c’est un sport d’équipe, sans équipe on ne peut pas jouer, sans groupe on n’avance pas. [...] Et je me rends compte que, tous les joueurs qui rentrent dans l’équipe, apportent énormément au groupe et à l’équipe."

Avant d'ajouter: "Et c’est en équipe qu’on gagne et souvent, on est arrivé à faire des performances en ayant, pas forcément, l’équipe type qu’on a dans le groupe. Donc c’est vraiment le groupe qui avance, c’est tout le monde qui amène sa petite pierre à l’édifice, tout le monde qui amène ses compétences et ses qualités pour aller chercher surtout les derniers matchs où, à l’heure actuelle, on a un peu de mal."

Beaucoup d'envie chez Dupont

Du côté du staff tricolore, on se félicite aussi d'avoir enregistré le renfort d'un joueur comme Antoine Dupont. Si tout n'est pas réglé avec l'habituel protégé de Fabien Galthié, Jérôme Daret a salué la motivation du Toulousain.

"C’est un joueur qui vient un peu s’exposer, qui sort de sa zone de confort et il a envie d’en découdre. Je l’ai trouvé bien même si ce n’est pas si évident que ça", a estimé l'entraîneur de l'équipe de rugby à 7. "Il y a une méthodologie d’intégration des joueurs qui se fait de manière assez naturelle. Il y a un focus sur la communication, sur les interactions, sur comment on transmet rapidement l’information par rapport à ce qu’il se passe sur le terrain."

Dupont pas certain de jouer les JO 2024

Jérôme Daret de rappeler aussi qu’Antoine Dupont n’a pas encore l’assurance de disputer les Jeux olympiques de Paris avec l’équipe de France de rugby à 7.

"Une des difficultés qu’il va falloir décortiquer et c’est pour qu’Antoine viendra faire des tournois avec nous, avant de pouvoir prétendre faire les JO car on n’en est pas encore là, c’est qu’il soit capable d’enchaîner six matchs en deux ou trois jours", a renchéri le technicien face à la presse. "C’est un exercice un peu différent."

Avant de compléter le programme du demi de mêlée du Stade Toulousain avec la sélection olympique avant le rendez-vous estival à Paris: "Pour faire simple, il viendra de manière régulière jusqu’à Madrid avec nous. Il viendra faire trois tournois: Vancouver, Los Angeles et Madrid. Ensuite il sera là à peu près une fois par mois de manière régulière pour préparer toutes ces échéances."

Article original publié sur RMC Sport