"Je suis vraiment désolé": l'auteur d'une violente chronique contre Meghan lui présente ses excuses

Le présentateur britannique Jeremy Clarkson a annoncé lundi qu'il avait présenté à Meghan Markle et son époux le prince Harry ses excuses pour une chronique dans laquelle il s'en prenait violemment à la duchesse de Sussex.

Après la diffusion sur Netflix le mois dernier du docu-série consacré au départ fracassant du couple de la monarchie britannique, précédant le grand déballage des mémoires du prince Harry, Jeremy Clarkson avait publié une chronique dans le tabloïd The Sun détaillant son aversion pour la duchesse de Sussex.

Il écrivait rêver qu'on la fasse "défiler nue dans les rues de toutes les villes du Royaume-Uni, pendant que la foule crierait 'Honte!' et lui jetterait des excréments".

Nombre record de plaintes

L'article avait suscité une cascade de condamnations publiques et un nombre record de plaintes (plus de 20.000) auprès du régulateur britannique de la presse.

"Horrifié" d'avoir "causé tant de peine", le présentateur de 62 ans avait invoqué une "référence maladroite à (la série) Game of Thrones".

Les "regrets" exprimés par le tabloïd avaient été qualifiée de "coup de com'" par un porte-parole de Harry et Meghan, déplorant que le journal n'ait pas contacté la duchesse de Sussex pour lui présenter ses excuses.

"Le matin de Noël, j'ai envoyé un email à Harry et Meghan en Californie pour leur présenter mes excuses, a écrit Jeremy Clarkson dans un long message lundi sur son compte Instagram.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"J'ai dit que j'étais déconcerté par ce qu'ils avaient dit à la télévision mais que le langage que j'ai utilisé dans ma chronique était honteux et que j'étais profondément désolé", a-t-il ajouté.

L'ex-présentateur de l'émission automobile à succès Top Gear a expliqué qu'il avait "oublié" de mentionner la référence à Games of Thrones. "On avait l'impression que j'appelais effectivement à ce qu'une violence révoltante s'abatte sur la tête de Meghan".

"Marche de la honte"

Dans l'une des séquences les plus marquantes de la série, une femme subit une "marche de la honte", où elle est forcée de déambuler nue dans les rues pendant que les gens lui jettent des ordures.

Au cœur de maintes polémiques dans le passé, parfois accusé de sorties racistes, Jeremy Clarkson avait été renvoyé de la BBC, qui produit l'émission Top Gear, après avoir agressé physiquement et verbalement un producteur.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Il a depuis reformé le trio qui avait fait le succès de Top Gear avec ses acolytes James May et Richard Hammond sur Amazon Prime, où il a également une émission qui suit ses aventures en tant qu'agriculteur.

Article original publié sur BFMTV.com