Voitures autonomes : circuleront-elles vraiment dès septembre sur nos routes ?

Voitures autonomes : circuleront-elles vraiment dès septembre sur nos routes ?
![CDATA[]]

Pour s’aligner sur une décision européenne, la France a récemment décidé d’autoriser les voitures 100 % autonomes sur ses routes. Dans la pratique, de nouveaux articles ont été intégrés au Code de la Route. Il stipule que des voitures autonomes peuvent circuler sur « voie autorisée » et sous les 60 km/h, sans demander l’attention du conducteur. En clair, la conduite vraiment autonome, sans les mains, c’est pour bientôt ! Mais alors que la mesure rentre en vigueur en septembre 2022, allez vous pour autant croiser des « conducteurs » ne conduisant pas du tout leur voiture autonome dès la rentrée ? Dans la réalité, probablement pas. Explications.

Le Code de la Route autorise la conduite autonome

Le texte français autorise, en clair, la conduite autonome de niveau 3. Ce dernier prévoit que la voiture puisse prendre l’entier contrôle de la conduite, et que le conducteur puisse ne pas garder son attention sur la route. Vous pourrez donc regarder un film, répondre à un texto, jouer aux cartes avec un passager, faire une petite sieste, etc. Mais ce type de circulation ne pourra se faire que sur les voies autorisées (celles interdites aux piétons, vélos, sans-permis, etc.), et jusqu’à 60 km/h seulement.

Facile à atteindre donc, ce niveau 3, en sachant que tout le marché ou presque est désormais capable du niveau 2 ? Et bien non. En effet, pouvoir déléguer la responsabilité totale de la conduite aux systèmes de la voiture est une étape conséquente. Et d’ailleurs, les constructeurs se retrouveraient tenus pour responsables en cas d’accident ou même d’infraction. Du coup, rares sont ceux qui, en Europe, ont franchi le pas. Rares, et même unique : seul Mercedes a été homologué pour le...Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles