Publicité

"Une violence verbale sans nom" : les voisins de la mère qui a laissé son fils de 9 ans vivre seul témoignent

Une mère de famille a été condamnée mi-janvier après avoir laissé son fils de 9 ans vivre seul pendant deux ans, de 2020 à 2022. Ses voisins décrivent une femme à l'attitude menaçante.

Une personnalité agressive, selon ses voisins. Une femme de 39 ans a été condamnée mi-janvier à 18 mois de prison par le tribunal d'Angoulême, en Charente, après avoir laissé son enfant de 9 ans vivre seul pendant 2 ans. Selon les habitants du lotissement, elle pouvait se montrer menaçante.

"On l'entendait pester envers les enfants, avec des gros mots", assure un voisin à BFMTV, préférant rester anonyme.

L'homme décrit de façon plus générale une femme qui pouvait faire preuve d'une "violence verbale sans nom". "On se demande pourquoi ces gens-là font des enfants", n'hésite-t-il pas à lancer.

"J'étais terrorisée"

Une autre habitante du lotissement de Charente, où réside toujours la mère de famille en compagnie de sa conjointe, décrit de son côté un couple agressif.

"On était scruté, elles se postaient devant leur maison, les bras croisés, en me fixant", assure la voisine à notre micro.

"J'étais terrorisée, dans un état de dépression express à me dire: 'mon Dieu, au secours, je veux déménager'", jure-t-elle encore.

L'enfant placé en famille d'accueil

Entre 2020 et 2022, le garçon de 9 ans a vécu seul dans l'appartement familial, situé à Nersac, en Charente, sa mère étant partie vivre à 5 km du domicile.

L'enfant a dû se débrouiller seul en se nourrissant de gâteaux, de conserves froides et de tomates volées, sa mère passant de temps en temps lui apporter à manger. Il vivait parfois sans électricité et sans chauffage, mais continuait de se rendre seul à l'école.

L'enfant a été pris en charge par les services sociaux en août 2022 et a été placé dans une famille d'accueil le mois suivant, après le dépôt d'une main courante par une voisine. La mère de famille a été condamnée à 18 mois de prison dont 6 mois fermes sous bracelet électronique, ainsi qu'à une obligation de soins.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Un enfant de 9 ans vit tout seul pendant deux ans, sa mère condamnée à 18 mois de prison