Vincent Cerutti et Hapsatou Sy : Photo avec leurs enfants Abbie et Isaac, "un grand jour pour votre mère"

Vincent Cerutti et Hapsatou Sy : Photo avec leurs enfants Abbie et Isaac,
Vincent Cerutti et Hapsatou Sy : Photo avec leurs enfants Abbie et Isaac, "un grand jour pour votre mère" - BestImage, Jack Tribeca

C'était une journée importante pour Hapsatou Sy : après quatre ans d'attente, l'ancienne chroniqueuse du groupe Canal + a enfin gagné son combat contre Eric Zemmour, condamné ce jeudi à lui verser 4000 euros d'amende pour "injure raciale". Une victoire que son compagnon Vincent Cerutti a saluée sur Instagram, dans un touchant message où il évoque leurs deux enfants Abbie et Isaac.

Leur altercation très tendue avait fait du bruit sur C8 : alors invités des Terriens du Dimanche, la chroniqueuse Hapsatou Sy et le polémiste Eric Zemmour s'étaient affrontés sur les prénoms étrangers, conduisant l'acolyte d'Eric Naulleau à déclarer que celui d'Hapsatou Sy était une "insulte à la France" et qu'elle devrait s'appeler Corinne. Des propos qui lui ont valu une condamnation ce jeudi et après la réaction de la principale concernée, c'est son compagnon Vincent Cerutti qui a pris la parole.

Publiant sur son compte Instagram une photo de leur famille, qui se compose également de la petite Abbie (6 ans) et l'adorable Isaac (3 ans), dont les visages sont cachés par des coeurs, l'ancien animateur de TF1 s'adresse à ses enfants pour saluer la victoire de sa compagne. "Abbie et Isaac, aujourd'hui vous êtes trop petits pour tout comprendre, 6 ans de 3 ans c'est trop jeune... Mais ce jeudi était un grand jour pour votre mère, pour nous et pour d'autres Français tristement concernés...", a-t-il commencé, touchant.

"Nous apprenons grâce à la justice rendue au Tribunal correctionnel de Paris que Hapsatou, le prénom de votre maman, n'est officiellement pas une insulte à la France", continue-t-il, avant de condamner lui-même le polémiste : "Nous le savions déjà mais un méchant Monsieur s'est autorisé, un jour et en public, au nom de 'sa liberté d'expression' de lui faire du mal en lui disant de bien méchantes choses......

Lire la suite


À lire aussi

Soldes 2023 : Réduction très attractive sur cet univers Playmobil
Mort de Lisa-Marie Presley à 54 ans : déboussolée et confuse juste avant son décès, ces images inquiétantes
Alexandra Lamy sublime en maillot de bain, vacances au top sur une île de rêve