La Corée du Nord lance une nouvelle fusée en ignorant les protestations internationales

euronews videos

Pyongyang affirme officiellement que son tir de fusée a réussi et que cela a permis de mettre en orbite un satellite d’observation civil.

Mais pour la communauté internationale cela s’apparente à un nouvel essai de missile balistique sur fond de programme nucléaire.

La Corée du Sud a elle aussi confirmé le tir et son succès. Séoul a réuni en urgence son cabinet de crise.

Le Japon parle d’un acte inacceptable et a précisé que le lanceur, orienté vers le sud, était passé au-dessus de l‘île d’Okinawa douze minutes après son décollage.

Tokyo avait mis en alerte les Forces d’auto-défense afin qu’elles détruisent la fusée nord-coréenne si le lanceur ou ses débris menaçaient le territoire nippon.

Ce lancement revêt un caractère symbolique puisqu’il intervient quasiment un an jour pour jour après la mort de l’ancien dirigeant nord-coréen Kim Jong-il et alors que la Corée du Sud et le Japon s’apprêtent à tenir des élections.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages