VIDEO. Du nord à l'est, la France se réveille sous la neige

Un quart de l’hexagone s’est réveillé sous la neige vendredi 7 décembre. Les saleuses s’activent et la prudence est de mise. Les premiers flocons de neige de cette fin d'année sont tombés dans la nuit de jeudi à vendredi mais n'entraînaient en début de matinée que de faibles perturbations dans la trentaine de départements placés en alerte orange par Météo France.


 

"La situation est quasi normale en Ile-de-France et dans le nord du pays. En revanche, les chutes de neige qui se déplacent vers l'est peuvent être par endroit plus conséquentes", ont précisé les ministères de l'Intérieur et des Transports, qui "appellent les conducteurs à la prudence, voire à différer leur trajet".

Un manteau blanc a d'abord recouvert d'une fine pellicule l'Ile-de-France, la Normandie, la Picardie et la région Nord. Ce premier épisode neigeux a également touché vers 6 heures la Champagne et la Bourgogne avant de se déplacer dans la journée vers la Champagne-Ardenne, la Lorraine, la Franche-Comté et la région Rhône-Alpes, selon Météo France.

Quelques retards, voire des annulations de vols étaient à prévoir vendredi matin en raison des intempéries à l'aéroport de Roissy, mais la situation devait rester normale à Orly, selon Aéroports de Paris (ADP). La circulation sur les principaux axes routiers des départements touchés était "relativement fluide, avec peu d'accidents enregistrés, malgré des conditions parfois délicates", a expliqué vers 9 heures à l'AFP un porte-parole du centre national d'information routière (Cnir).

A Paris, la couche de neige a rapidement fondu mais les Parisiens, alertés du (...) Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

VIDEO. Du nord à l'est, la France se réveille sous la neige

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.