VIDÉO - Marseille : un jeune homme tabassé par des policiers lors d'une intervention pour une soirée clandestine

·1 min de lecture
Dérapage policier à Marseille

Les faits, rapportés par La Provence, se sont produits dans la nuit du jeudi 29 au vendredi 30 avril à Marseille.

Les images font froid dans le dos. L'Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie suite à un dérapage lors d'une intervention policière pour mettre fin à une fête clandestine dans un appartement, vendredi 30 avril vers 2 heures du matin, près de la gare Saint-Charles à Marseille (Bouches-du-Rhône).

Ce lundi, La Provence a mis en ligne une vidéo amateur de la scène, où l'on peut voir des officiers de police rouer de coups un individu. Une jeune femme présentée par le quotidien régional comme la petite amie de ce dernier tente d'intervenir, mais est "repoussée, projetée au sol, puis gazée gratuitement".

La police accuse le jeune homme "d’outrage, rébellion et violences"

Placé par la suite en garde à vue au commissariat de Noailles pendant 40 heures, le couple a été libéré samedi soir "avec un simple rappel à la loi", précise La Provence. Âgé de 23 ans, le jeune homme tabassé par les policiers, qui en est ressorti "le visage tuméfié", est cependant accusé par la police "d’outrage, rébellion et violences".

Comme l'explique La Provence, le jeune homme réfute totalement ces accusations. Le quotidien régional ajoute que c'est l'avocat de sa petite amie qui a saisi l'IGPN, avec la ferme attention, images à l'appui, de porter en justice ce qu'il considère comme une bavure policière.

Ce contenu peut également vous intéresser :