Victime de cris racistes contre la Lazio, Samuel Umtiti fond en larmes

Instagram Umtiti

Voilà une nouvelle affaire qui ne devrait pas contribuer à améliorer la réputation des supporters de la Lazio de Rome. Connues pour abriter des fans fascistes, les tribunes des Biancocelesti ont une nouvelle fois dérapé. Ce mercredi 4 janvier, lors de la rencontre entre Lecce et la Lazio remportée deux buts à un par l’équipe entraînée par Marco Baroni, Lameck Banda et Samuel Umtiti ont été la cible de chants racistes entonnés par des pseudos supporters de la Lazio. Nos confrères du Parisien ont rapporté, qu'à l'issue de la rencontre, alors que les fans de Lecce scandaient son nom en réponse aux attaques racistes, Samuel Umtiti a fondu en larmes dans les bras de son président. Sur Instagram, l’ancien Lyonnais est brièvement revenu sur ce grave incident. "Que du football, du plaisir, de la joie, le reste ne compte pas", a-t-il balayé, comme pour ne pas donner d’importance aux insultes lancées par les quelques fans racistes de la Lazio. Son club a aussi apporté son soutien au champion du monde 2018 en écrivant sur Twitter : "Les chants racistes ont été submergés par ceux d’encouragement ! Tout le peuple jaune et rouge a commencé à crier un seul nom : Umtiti".

À lire également...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi