Publicité

"Des vaches découpées encore vivantes": L214 porte plainte contre un abattoir en Mayenne

L214 porte plainte contre un abattoir en Mayenne où l'association a filmé des scènes "dignes d'un film d'horreur".

De nouvelles images insoutenables de maltraitance animale. L214 révèle ce jeudi 18 janvier des "scènes dignes d'un film d'horreur" tournées à l'intérieur de l'abattoir de Craon, en Mayenne.

L'association montre les conditions d'abattage de vaches, bœufs et moutons, dont certains sont issus d'élevage biologique ou AOC.

Selon l'enquête de L214, "la majorité des animaux restent conscients ou reprennent conscience après l’étourdissement" préalable à leur mise à mort. Plus grave encore, "des vaches commencent à être découpées alors qu'elles sont encore vivantes".

Absence des services vétérinaires

"Les étourdissements ratés, les délais longs entre l’étourdissement et l'égorgement, la découpe qui intervient trop rapidement après la saignée, et l’absence d’intervention des services vétérinaires expliquent en partie cette situation effroyable", selon l'association de défense des animaux.

L'association porte plainte pour actes de cruauté, sévices graves et mauvais traitements, et demande la fermeture immédiate de l’abattoir. L'établissement est propriété de la commune de Craon. Il abat chaque année environ 4.500 animaux.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Chevenet, le leader européen du fromage de chèvre, accusé de maltraitance animale