Covid-19 : pourquoi autant de créneaux de vaccination sont disponibles ?

Matthieu Brandely
·5 min de lecture
Photo d'illustration

De nombreux observateurs s'alarment de voir que de nombreux créneaux de vaccination sont disponibles dans les prochaines heures et ne trouvent pas preneurs. La réalité est plus complexe.

La vaccination patine-t-elle réellement au sein du public éligible ? Sur les réseaux sociaux, les messages s'alarmant de nombreux créneaux de vaccination qui ne trouvent pas preneurs se multiplient, appelant ainsi à ouvrir davantage la vaccination aux plus jeunes.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Un créneau ouvert ne signifie pas forcément une dose disponible

Au point que Jean Castex a été interrogé sur le sujet d'une possible ouverture à une plus grande partie de la population, afin de remplir les créneaux. "Il est exact que nous avons un certain nombre de rendez-vous qui ne sont pas honorés. D’après les informations que j’ai, il ne faut pas exagérer leur nombre", a indiqué Jean Castex ce mercredi midi.

Mais attention, un créneau ouvert ne signifie pas une dose de vaccin disponible. En nous connectant sur le site vite ma dose, qui permet de repérer les créneaux de vaccination disponible autour de chez soi, nous avons constaté que des médecins généralistes et des pharmacies avaient plusieurs centaines de créneaux ouverts dans les prochains jours voire les prochaines heures.

400 créneaux ouverts pour 30 doses dans une pharmacie

"J'ai 400 créneaux ouverts environ mais je n'ai que 3 flacons, soit une trentaine de doses", nous explique par téléphone un pharmacien de région parisienne. "C'est pour permettre aux patients de trouver le créneau horaire qui leur convient le mieux, et d'être sûr d'utiliser toutes les doses. Quand je n'ai plus de doses, je referme les créneaux qui restent", poursuit le pharmacien, qui nous explique ne jamais avoir dû annuler un rendez-vous faute de dose.

Même constat dans une autre pharmacie de la région parisienne, qui affiche près de 300 créneaux disponibles. "Nous avons récupéré les doses des infirmières de la ville qui ont arrêté la vaccination, ce qui nous fait plus de doses que prévu pour nos clients intéressés. On a ouvert deux fois plus de créneaux que de doses disponibles pour être sûrs de les injecter. Nous avons aussi certaines personnes qui viennent sans prendre rendez-vous car un proche leur a dit que nous avions des créneaux disponibles dans notre pharmacie. Afficher plus de créneaux que de dose permet aussi d'attirer ces personnes-là, et nous assure d'utiliser nos doses", confirme une pharmacienne qui officie à Paris.

"Permettre au patient de trouver le créneau qui lui convient"

Un cabinet de médecin généraliste affiche lui plus de 400 créneaux disponibles dans les prochains jours. "On ouvre de nombreux créneaux comparé au nombre de vaccins disponibles pour satisfaire au mieux nos patients, selon leurs disponibilités", explique la secrétaire du cabinet médical, qui gère les rendez-vous, avant de préciser : "ce sont des doses d'AstraZeneca. Déjà qu'on ne se bat pas pour être vacciné avec, si en plus on n'ouvre qu'un créneau par dose disponible on va avoir du mal à trouver notre public, notamment parmi les personnes qui travaillent", explique-t-elle.

De nombreux créneaux disponibles dans les heures qui suivent ont également été constatés dans les grands centres de vaccination, comme au Stade de France à Saint-Denis. Le ministère de la Santé rappelle au Parisien que "les centres ouvrent des rendez-vous en permanence. La question majeure concerne la durée pour que ces rendez-vous soient pris". Or, il existe forcement un temps entre le temps d'ouverture des créneaux de vaccination et la prise des rendez-vous.

De nombreux créneaux trouvent preneur

Il semble ainsi que de nombreux rendez-vous finissent par trouver preneurs à en juger par l'évolution de la situation au Stade de France en quelques heures.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Quelques heures après ces tweets s'indignant d'un nombre de créneaux de vaccination disponible important, il ne reste plus beaucoup de ces créneaux disponibles, Ainsi, à 16h30 ce mercredi, le stade de France n'indique plus que 831 créneaux disponibles et pas avant 5 jours. 

Les créneaux de vaccination au Stade de France.
Les créneaux de vaccination au Stade de France.

Autre exemple relevé par un médecin généraliste du Pas-de-Calais.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Les créneaux non pourvus ne sont pas pour autant des doses jetées"

Si certains créneaux ne sont pas pourvus dans les centres de vaccination, les créneaux non pourvus ne sont pas pour autant des doses jetées, rappelle le docteur Clarisse Audigier-Valette, responsable d'unité covid au CHU de Toulon. "Les flacons sont ouverts au fur et à mesure des rendez-vous et se gardent plusieurs jours" tient-elle à rassurer.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

En cas d'éventuelles doses restantes en fin de journée, les grands centres de vaccination comme le Stade de France peuvent faire appel à une liste d'attente ou aux personnes qui attendent à l'extérieur d'éventuels restes de flacons.

Selon Olivier Véran, "si on se fixe une cible de 80 % d’une tranche d’âge qui doit être vaccinée pour être protégée, il y a encore 4,3 millions de Français qui relèvent de la vaccination qui n’ont pas encore été vaccinés". Selon Doctolib, le délai entre la prise de rendez-vous et l’injection s’établit en moyenne à 9,2 jours et 1 % des rendez-vous ne sont pas honorés. De quoi relativiser en partie les 297 267 créneaux disponibles dans les 50 prochains jours, selon le site Vite Ma dose.

Ce contenu peut également vous intéresser :