Un marin français de 62 ans survit 16 heures en mer sous son bateau après avoir chaviré

Sauvetage périlleux dans l'océan Atlantique (illustration) (Photo : Getty Images) (Getty Images)

Le naufragé a fini par être secouru par les garde-côtes espagnols, au cours d'une opération particulièrement délicate.

Difficile de ne pas le considérer comme un miraculé. Un marin français âgé de 62 ans a réussi à survivre 16 heures en pleine mer, après que son bateau a chaviré, lundi 1er août, dans une zone de l'Océan Atlantique située au large des côtes espagnoles.

Selon NBC News, le sexagénaire, parti de Lisbonne (Portugal) la veille, a ainsi envoyé un signal de détresse aux alentours de 20h30, depuis un point situé à une vingtaine de kilomètres des Îles Sisargas, un archipel situé au nord-ouest de la Galice (Espagne). Il a ensuite réussi à trouver un abri sous son bateau, un voilier de 12 mètres baptisé Jeanne Solo Sailor, où il est resté de longues heures, dans l'attente des secours.

L'évacuation reportée en raison d'une mer trop agitée

Dans des conditions rendues difficiles par une mer très agitée, les garde-côtes galiciens ont déployé d'importants moyens pour retrouver le bateau, et ont finalement réussi à le repérer dans la nuit. Après une première tentative pour récupérer le naufragé, les secouristes ont acquis la certitude qu'il était toujours en vie, mais ont aussi dû se rendre à l'évidence : avec une mer aussi houleuse, il était impossible de réaliser l'évacuation en toute sécurité.

Décision a donc été prise d'attendre que la météo se calme pour secourir le marin. Ce n'est finalement que le lendemain, mardi 2 août, vers midi, que le navigateur français, dont l'identité n'a pas été communiquée, a pu être sauvé, au terme d'une opération "à la limite de l'impossible" et "contre-la-montre", selon les termes des sauveteurs en mer espagnols, qui ont publié des images de l'intervention sur Twitter.

VIDÉO - Depuis plus de 20 ans, il vit sur un bateau de croisière

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles