‘Un amour digne d’un conte de fées’ : elle décède quelques jours après avoir épousé son fiancé depuis son lit d’hôpital

Joey Williams et sa femme, Nina Marino. Image via Love What Matters/ Photographer Nil Patel/Patel Creative.

Une jeune femme atteinte d’un cancer en phase terminale est décédée à peine quelques jours après avoir épousé son fiancé depuis son lit d’hôpital.

Joey Williams, 21 ans, a rencontré Nina Marino en colonie de vacances lorsqu’il avait huit ans.

Les deux tourtereaux ont commencé à sortir ensemble en 2017, à peine un mois après avoir découvert que N. Marino souffrait d’un sarcome qui s’est propagé dans ses poumons.

Joey Williams, déterminé à profiter au maximum de leur vie commune, a demandé à N. Marino, 19 ans, de l’épouser après sept sessions de chimiothérapie et d’opérations pour retirer une tumeur de sa tête. La santé de N. Marino a continué à se détériorer, mais J. Williams est resté à ses côtés. Ils ont exaucé leurs derniers souhaits ensemble en documentant le tout sur leur page Facebook The Chronic Travelers.

Le couple prévoyait de se marier le 4 septembre à la chapelle St. Joseph’s Children Hospital à Tampa, en Floride, mais, la veille de leur jour de mariage, les médecins ont révélé qu’il y avait un risque que N. Marino décède dans la nuit.

Image via Love What Matters/ Photographer Nil Patel/Patel Creative.

Joey Williams se souvient du moment où il a appris la nouvelle lors d’une interview avec PEOPLE.

“Le médecin nous a encouragé à nous marier le jour-même si nous souhaitions vraiment le faire”, confie-t-il. “C’était accablant. Nina a simplement dit : ‘Ok, faisons-le’”.

En quelques heures, la famille, les amis et l’équipe de l’hôpital St. Joseph ont transformé la chambre de l’unité des soins intensifs de N. Marino en salle de réception improvisée, en ajoutant des guirlandes, des bougies et de la musique.

Nil Patel, photographe local, a reçu un coup de fil de dernière minute de la part d’un ami de la famille et a ainsi été en mesure d’immortaliser chaque magnifique moment joyeux et déchirant de la cérémonie.

Image via Love What Matters/ Photographer Nil Patel/Patel Creative.

Nina Marino était allongée dans son lit avec sa robe de mariée et sa couronne de fleurs, la main de J. Williams dans la sienne.

“Ça n’était pas le mariage de nos rêves, mais le mariage qui nous a permis de réaliser nos rêves”, confie J. Williams. “C’était très important à ses yeux. Il s’agissait d’une chose qu’elle souhaitait absolument faire, une chose que je souhaitais faire”.

Nina Marino n’est pas décédée dans la nuit, mais à peine six jours plus tard.

“J’étais très heureux de pouvoir épouser ma meilleure amie. C’était mon souhait depuis que nous avions commencé à sortir ensemble”, confie J. Williams. “Nous savions que nous souhaitions faire ça. Je ne voulais pas qu’elle meurt, mais je savais que c’était probablement inévitable. Je voulais donc faire tout ce que nous avions envie de faire. Elle m’a confié à l’hôpital qu’elle ne voulait pas mourir avant notre mariage”.

Image via Love What Matters/ Photographer Nil Patel/Patel Creative.

Dans un article pour le blog Love What Matters, Nil Patel confie que le mariage du jeune couple a chamboulé la vie de toutes les personnes présentes.

“J’aimerais pouvoir me rappeler des vœux, mais mon cœur battait tellement fort que je n’entendais rien”, confie N. Patel. “Je sais que les mots que Joey a adressés à Nina ont ému tout le monde”.

“Nina n’était pas en mesure d’exprimer son amour pour Joey verbalement, mais un regard a suffit pour le mettre à genoux. Il savait. C’était un amour où les mots n’étaient pas nécessaires pour savoir ce que pensait l’autre”, précise-t-il. “Un amour digne d’un conte de fées”.

Elizabeth Di Filippo