UMP : le camp Fillon conteste les résultats et revendique la victoire

Eric Ciotti, directeur de campagne de François Fillon, a créé la surprise en annonçant, mercredi 21 novembre, qu’il contestait les résultats de l’élection à la présidence de l’UMP lors d'une conférence de presse organisée au débotté mercredi 21 novembre. Lundi soir, la Cocoe (Commission de contrôle des élections) avait donné vainqueur Jean-François Copé avec 98 voix d'avance. 

Entouré de Laurent Wauquiez et de Valérie Pécresse, Eric Ciotti a dénoncé l’oublie, dans le décompte de la Cocoe, de trois fédérations d'Outre-Mer : Walis et Futuna, la Nouvelle Calédonie et Mayotte. Soit un total de 1.304 voix.

"1.304 militants ont été privés de leur choix", a affirmé Eric Ciotti. Une erreur que la Cocoe a elle-même admise : "Patrice Gélard a confirmé qu'une erreur était survenue, nous demandons à la Cocoe de rétablir les résultats". Le président a fait part de l’erreur à François Fillon mercredi matin par téléphone.

Le nouveau résultat donne 88.004 voix à François Fillon et 87.978 voix à Jean-François Copé, soit une avance de 26 voix pour l’ancien Premier ministre.


Retrouvez cet article sur Le Nouvel Observateur

UMP : le camp Fillon conteste les résultats et revendique la victoire
UMP : le rôle caché de Sarkozy dans l'élection de Copé
Copé, l'agressif heureux.
Fillon, "meurtri" mais "déterminé"
Jean-François Copé n'a jamais incarné "une ligne à droite"
Courants UMP : la Droite forte arrive largement en tête
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.