Ukraine : Kiev cible de nouvelles frappes, des infrastructures clés touchées

This photograph taken on December 23, 2022 shows heavily damaged residential buildings in Irpin, northwest of Kyiv, amid the Russian invasion of Ukraine. (Photo by Genya SAVILOV / AFP)
GENYA SAVILOV / AFP This photograph taken on December 23, 2022 shows heavily damaged residential buildings in Irpin, northwest of Kyiv, amid the Russian invasion of Ukraine. (Photo by Genya SAVILOV / AFP)

UKRAINE - Plusieurs explosions ont retenti ce samedi 14 janvier vers 9 heures 30 à Kiev, selon les autorités ukrainiennes et des journalistes de l’Agence France presse (AFP). Il s’agirait de frappes de missiles qui ont pris pour cible des infrastructures clés de la capitale, selon la municipalité, qui n’ont pas encore précisé l’étendue des dégâts.

« Une attaque au missile sur des infrastructures essentielles » est en cours à Kiev, a indiqué un conseiller de la présidence ukrainienne Kyrylo Timochenko sur Telegram. Le maire de la ville, Vitali Klitschko, a quant à lui rapporté que des explosions avaient eu lieu dans le quartier de Dniprovskiy, appelant les habitants à « rester dans les abris ».

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

D’après les services administratifs de la capitale, une des infrastructures de la ville aurait été atteinte. Des fragments d’un missile sont également tombés dans le quartier de Golosiivsky, sans faire de blessé, selon le maire de Kiev.

Les sirènes aériennes n’ont pas retenti

« Les explosions ont retenti avant que les alertes aériennes ne se déclenchent », indique sur Twitter Maria Avdeeva, la directrice d’un cercle de réflexion ukrainien dédié aux questions sécuritaires internationales. « Cela signifie que le système d’alerte n’a pas eu le temps de réagir. En raison de la courte distance, il aurait pu s’agir de missiles balistiques en provenance de Biélorussie », estime-t-elle, bien qu’il n’y ait pour le moment « aucune information officielle. »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

D’après une journaliste du Guardian présente dans la capitale, quatre explosions ont été entendu. Ce serait la première fois, selon elle, que les sirènes aériennes ne se déclenchent pas avant des frappes de missiles.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Depuis le mois d’octobre et une série de revers en Ukraine, Moscou, en plein changement de stratégie, bombarde méthodiquement les infrastructures vitales du pays. Les compagnies d’électricité s’emploient à remettre au plus vite le réseau en état alors que le pays s’enfonce dans l’hiver.

Plus d’informations à venir…

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi