Ukraine: un Britannique capturé par les séparatistes meurt en détention

Un Britannique capturé au mois d'avril dernier est mort en détention, comme l'ont annoncé les autorités séparatistes de l'est de l'Ukraine. La Légion internationale ukrainienne affirme qu'il s'agissait d'un travailleur humanitaire.

Le Britannique Paul Urey, capturé en avril et dont la mort récente a été annoncée vendredi par les autorités séparatistes de l'est de l'Ukraine, était un travailleur humanitaire, a affirmé la Légion internationale de défense de l'Ukraine, qui regroupe les combattants volontaires étrangers.

"Nous sommes attristés par l'annonce de la mort de M. Urey (...) Il ne combattait pas en Ukraine. Il était un employé d'une organisation humanitaire", a déclaré le service de presse de la Légion ukrainienne, cité par l'agence Interfax-Ukraine.

Paul Urey et Dylan Healy capturés par l'armée russe

Les autorités séparatistes, en annonçant sa mort en détention le 10 juillet, ont affirmé que Paul Urey avait "dirigé des opérations militaires, fait du recrutement et de la formation de mercenaires pour les bandes armées ukrainiennes".

Une organisation à but non lucratif ayant son siège au Royaume-Uni, Presidium Network, avait annoncé le 29 avril que deux travailleurs humanitaires qu'elle connaissait, Paul Urey et Dylan Healy, avaient été capturés par l'armée russe dans le sud de l'Ukraine, alors qu'ils cherchaient à évacuer une femme et deux enfants.

La mère de Paul Urey avait alors indiqué que son fils était en mission humanitaire, qu'il souffrait de diabète et avait besoin d'insuline.

Deux Britanniques et un Marocain condamnés à mort

Originaire de Manchester et Warrington dans le Nord de l'Angleterre, Paul Urey est présenté par Presidium Network comme un père de famille qui n'a pas fait l'armée mais a passé huit ans en Afghanistan en tant qu'entrepreneur civil, tandis que Dylan Healy a travaillé dans une chaîne hôtelière au Royaume-Uni.

Trois autres combattants présentés par les autorités séparatistes de la région de Donetsk comme des mercenaires, deux Britanniques et un Marocain, ont été condamnés à mort en juin. Moscou devra "assumer l'entière responsabilité" de la mort de Paul Urey, a averti Londres ce vendredi.

Ils ont introduit fin juin et début juillet un pourvoi auprès de la Cour suprême de la République autoproclamée de Donetsk. L'ONU a exprimé son inquiétude après la condamnation à mort de ces prisonniers de guerre par les séparatistes prorusses.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Guerre en Ukraine - Frédéric Encel : "Poutine est vraisemblablement malade. On ne sait pas si cette maladie sera une variable dans ses prises de décision"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles