Publicité

UFC: Benoît Saint Denis déjà "de retour au travail", moins de dix jours après son KO contre Dustin Poirier

Un cliché, trois mots et deux émojis. Benoît Saint Denis a choisi la sobriété à l’heure d’annoncer sa reprise de l’entraînement. Moins de dix jours après avoir été mis KO par Dustin Poirier lors de l’UFC 299 à Miami, le combattant français a posté un court message mardi sur son compte Instagram. "Retour au travail", a écrit l’ancien membre des forces spéciales, avec un bouclier et des épées. Le tout accompagné d’une photo de lui en gros plan. Vêtu d’un débardeur et d’un short noir, BSD apparaît assis avec les bras transpirants, dans un mélange de fatigue et de concentration. Affichant un teint hâlé, celui qui se fait appeler "God of War" semble être à la salle, dans un endroit ensoleillé.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Après leur combat en Floride, Dustin Poirier lui avait conseillé de ne pas reprendre tout de suite les entraînements afin de s’offrir un peu de repos. Mais Benoît Saint Denis n’a visiblement pas appliqué le conseil de l’Américain. Après sa défaite, le Français de 28 ans avait expliqué être victime d’une infection qui l’a obligé à prendre des médicaments durant une semaine. "J’ai combattu complètement déshydraté", a notamment expliqué BSD, qui semble avoir contacté un staphylocoque. "Mon corps était absent et ne réagissait pas comme d’habitude."

Quand le reverra-t-on dans l’octogone?

Une fois la déception passée, le 11e challenger des -70kg de l’UFC (la catégorie dominée par le Daghestanais Islam Makhachev) avait promis de remettre le bleu de chauffe: "Je vais retourner au travail et corriger certains paramètres qui ne sont pas à négliger", pour "ne plus jamais vous donner l’ombre de moi-même". Reste à savoir quand le natif de Nîmes pourra faire son retour dans l’octogone. Pourquoi pas lors d’une potentielle carte à Paris en septembre, pour la troisième venue de l’UFC dans la capitale. Mais le protégé de Daniel Woirin, très apprécié par Dana White, peut aussi être booké sur une soirée plus internationale.

A voir qui pourrait être en face de lui dans la cage. L’Azerbaïdjanais Rafael Fiziev (8e) ressemble un adversaire intéressant, tout comme l’Américain Jalin Turner (9e), qui défiera le Brésilien Renato Moicano (13e) lors de l’UFC 300, le 14 avril à Las Vegas. Le Néo-Zélandais Dan Hooker (10e) devrait aussi bientôt revenir aux affaires. L’Américain Beneil Darisuh (7e) pourrait être une option s’il ne combat avant. En revanche, ça semble plus compliqué pour le Polonais Mateusz Gamrot (6e), qui s’est récemment imposé face au Brésilien Rafael Dos Anjos (décision).

Article original publié sur RMC Sport