Uber, Heetch, Bolt... : nouvelle hausse des tarifs depuis ce 1er janvier 2023

Uber, Heetch, Bolt... : nouvelle hausse des tarifs depuis ce 1er janvier 2023

Les plateformes de voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) se sont multipliées ces dix dernières années. Heetch, Uber, Bolt : l’ « Uberisation » du marché des transports privés, jusqu’alors dominé par les taxis traditionnels, a fait émerger ces nouveaux acteurs dans nos villes. À l’époque, leur force était bien sûr leurs tarifs, alors plus bas que ceux pratiqués par les chauffeurs de taxis. Le service disait-on, était aussi de meilleure qualité que celui des sociétés de taxi (un argument difficile à généraliser). Était enfin avancé le très grand nombre de chauffeurs disponibles, notamment à l’époque où n’importe quel particulier pouvait s’inscrire, qui plus est avec n’importe quel type de véhicule. Un format qui avait disparu face à la grogne des chauffeurs de taxi (Uber Pop par exemple, fut interdit en France en juillet 2015).

Une nouvelle tarification des courses

Depuis, les services de VTC se sont multipliés. La législation a évolué, et avec elle une amélioration des conditions de travail des chauffeurs. C’est d’ailleurs l’une des nouveautés de 2023 (relatée par nos confrères du Parisien), qui traduit les combats menés ces derniers mois par leurs syndicats. L’établissement d’un tarif minimum pour chaque course, fixé à 7,65 euros. Pour les clients, il faudra y ajouter les différentes commissions des plateformes. Lesquelles standardiseront le prix d’une course à 9 euros. Cette nouvelle tarification ne concernera dans un premier temps que les courses dont la distance est inférieure à 2 kilomètres. La distance réalisée par un chauffeur pour récupérer...Lire la suite sur Autoplus