Publicité

"Un trouillard zoologique": Dmitry Medvedev s'attaque à Macron avant sa future visite en Ukraine

Reportée plusieurs fois, la visite d'Emmanuel Macron à Kiev alimente les spéculations russes sur les risques sécuritaires. À commencer par l'ancien président russe et désormais numéro deux du Conseil de sécurité du pays.

Un message en français et sans ambiguïté. L'ancien président russe Dmitry Medvedev s'en est pris ce lundi 11 mars à Emmanuel Macron, qui se rendra "dans les prochaines semaines" en Ukraine.

undefined

"Pauvre France"

Le président de la République avait dans un premier temps dit qu'il se rendrait en février en Ukraine, avant d'indiquer que cette visite aurait lieu avant la mi-mars.

Les deux chefs d'État ont "convenu de rester en étroit contact, notamment concernant la visite du président de la République en Ukraine, qui devrait intervenir dans les prochaines semaines", selon un communiqué de la présidence française.

Dmitry Medvedev a alors donné des conseils au président français, avec des termes assez crus. "Quoi qu'il en soit: je recommande à son bureau de prendre plusieurs paires de caleçons! Ça sentira très fort...", a-t-il lancé.

Et d'ajouter: "J'ai écrit ça ce matin et je n'ai pas eu le temps de le publier! Et le soir il s'était déjà chié dessus. Pauvre France!"

Ce post X semble faire directement écho à un précédent, datant du 14 février dernier. L'ancien chef d'État russe justifiait le report de la visite d'Emmanuel Macron à Kiev par la "peur d’un assassinat", relayant une fausse information créée par intelligence artificielle.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Macron reçoit les chefs de parti sur l'Ukraine, à nouveau au coeur des clivages