Travis Scott et les organisateurs du festival Astroworld visés par un procès à 2 milliards de dollars

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le festival Astroworld a été annulé après qu'un mouvement de foule a fait huit morts et plusieurs blessés, ce 6 novembre 2021. - Alex Bierens de Haan
Le festival Astroworld a été annulé après qu'un mouvement de foule a fait huit morts et plusieurs blessés, ce 6 novembre 2021. - Alex Bierens de Haan

Une nouvelle plainte a été déposée jeudi au Texas, au nom de 282 victimes de la bousculade meurtrière qui s'est déroulée le 6 novembre dernier à Houston dans le cadre du festival Astroworld.

Celle-ci vise Travis Scott, créateur de l'événement, et les différents organisateurs (Apple Music, Live Nation, NRG Stadium...), révèle Thomas J. Henry, l'avocat en charge de ce dossier, dans un communiqué diffusé dans les médias américains (dont TMZ).

"Pris au piège"

"Ceux qui ont été blessés sont encore très traumatisés, parce qu’ils ont dû marcher sur des cadavres", assure-t-il. "Ils n’avaient pas le choix parce qu’il n’y avait nulle part où aller. Ces gens étaient pris au piège. Le mouvement de foule était si intense et si dur. Ils ne pouvaient pas respirer. Ils ne pouvaient pas sortir".

"Les accusés allaient gagner une somme exorbitante d'argent avec cet événement, et ils ont malgré tout choisi de faire des économies, de réduire les coûts, et de mettre les participants en danger", regrette Thomas J. Henry. "Mes clients veulent s’assurer que les accusés seront tenus responsables de leurs actions, et ils veulent envoyer le message à tous les artistes, organisateurs d’événements et promoteurs que ce qui s’est passé à Astroworld ne peut pas se reproduire".

"Absolument dévasté"

Travis Scott a lancé le festival Astroworld, du nom de son troisième album, en 2018. C'est durant son propre concert, le 5 novembre dernier, que la tragédie s'est produite: vers 21 heures, heure locale, la foule du festival a commencé à se presser vers le devant de la scène, provoquant un début de panique et les premiers blessés, puis les gens se sont mis à tomber, à perdre connaissance, ce qui a amplifié l'affolement.

876450610001_6280676819001

Une autre plainte a été déposée mardi par un avocat, au nom de 125 victimes. Sont notamment visés Travis Scott, son créateur, mais aussi Drake, Live Nation, Epic Records, Cactus Jack Records ainsi qu'Apple Music. Parmi les plaignants, qui réclament une compensation de 750 millions de dollars, des festivaliers traumatisés et/ou blessés, ainsi que la famille d'Axel Acosta, jeune homme de 21 ans qui fait partie des dix personnes ayant perdu la vie. Des dizaines d'autres plaintes ont été déposées.

Dans un message relayé sur Instagram, Travis Scott s'est dit "absolument dévasté". Il a aussi assuré qu'il règlerait les frais des funérailles des victimes. De son côté, la marque de sport Nike a annoncé le report d'une collaboration avec l'artiste, "par respect pour toutes les personnes touchées par les événements tragiques du Festival Astroworld".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles