Tramadol : dangereux… s'il est mal utilisé

Le tramadol est un dérivé morphinique. Utilisé dans la prise en charge de la douleur, il a été placé sous surveillance par l'AFSSaPS. Et pour cause, il peut entraîner un risque d'addiction chez certains patients. Ce médicament est-il vraiment dangereux ? Comment doit-il être utilisé? L'agence de presse Destination Santé a recueilli l'avis d'un pharmacologue et celui d'un algologue, c'est-à-dire d'un médecin spécialisé dans la prise en charge de la douleur.

« Bien administré, cet analgésique rend de nombreux services aux patients », précise le Dr Julien Nizard, responsable du Centre d'Evaluation et de Traitement de la Douleur au CHU de Nantes. Pourquoi parle-t-on autant de cette molécule ? Parce que depuis le retrait du marché du Di-Antalvic en mars 2011, elle a le plus souvent remplacé ce dernier au second palier de l'échelle de l'OMS pour les traitements de la douleur.

Une échelle rappelons-le, qui comporte trois niveaux. « Le tramadol ne fait pas partie des médicaments essentiels de l'OMS », précise le Pr Jean-Paul Giroud, professeur de pharmacologie clinique et membre de l'Académie nationale de Médecine.

Le tramadol est aujourd'hui l'objet de toutes les attentions, car il exposerait au risque d'addiction. Cette caractéristique ne lui est certes pas exclusive. « Tous les médicaments comportent des risques d'effets secondaires. Et comme la morphine, cet antalgique peut s'il est mal utilisé, entraîner une dépendance. Le danger en réalité, vient du mésusage » qui peut être fait de ce médicament, insiste le Dr Nizard. Le mésusage en langage « ordinaire », c'est tout simplement la mauvaise utilisation.

Pour Pr Giroud, les praticiens ne devraient « prescrire cette molécule qu'en seconde intention. La balance bénéfice/risque étant inférieure a celle de la codéine En d'autres termes, son utilisation devrait toujours être décidée après l'échec d'une association codéine/paracétamol ». En effet, outre les effets secondaires communs à tous les dérivés morphiniques – (...) Lire la suite sur destinationsante.com


Grand froid : conseils pour les malades chroniques
Sous Viagra®, voir la vie en bleu…
Sorties précoces de maternité : l’Académie réticente
Recevez la newsletter de Destination Santé
Accédez à la rubrique Destination Femme

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.