Tollé. Covid-19 : une ville néerlandaise renonce à un festival test qui devait rassembler 10 000 personnes

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

L’événement était programmé dans le sud des Pays-Bas samedi 24 avril, à l’occasion du traditionnel Koningsdag, ou “fête du Roi”. Un “coup de poing au visage du personnel soignant”, avaient estimé les signataires d’une pétition, qui ont eu gain de cause.

“Le festival 538 Oranjedag annulé à la suite de l’émoi suscité”, titre le journal Algemeen Dagblad. En temps normal, chaque 27 avril, date anniversaire du roi Willem-Alexander, les Néerlandais s’habillent en orange et sortent dans les rues pour célébrer le Koningsdag, ou “fête du Roi”.

Privés de festivités l’an dernier en raison de la pandémie de Covid-19, certains d’entre eux attendaient avec impatience la tenue samedi 24 avril d’un grand festival à Breda, dans le sud du pays, organisé par la radio privée 538. C’était compter sans la colère d’un médecin néerlandais.

À lire aussi: Vidéo. Un festival test organisé aux Pays-Bas a rassemblé 1 500 personnes

L’événement était censé s’inscrire dans une série de manifestations pilotes encadrées par les autorités depuis plusieurs mois, rappelle sur son site la télévision publique NOS. Le but : évaluer la possibilité d’organiser de nouveau des événements de masse, tout en contenant le risque de transmission du Covid-19. La règle était que “les visiteurs devaient être en mesure de présenter un résultat de test au Covid-19 négatif”.

Mais jusqu’à présent les expériences de ce genre s’étaient déroulées à plus petite échelle, réunissant la plupart du temps plusieurs centaines de personnes. Comme l’expliquent les médias du pays, le gouvernement néerlandais souhaitait passer à la

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :