Attention, les tiques ne se trouvent pas uniquement en forêt, elles se promènent aussi... sur les plages

Johanna Amselem
·3 min de lecture
Parasitic biting insect on background of epidermis detail. Disgusting carrier of encephalitis, Lyme disease or babesiosis infections. Tick-borne diseases

Selon une étude, les tiques porteuses de maladies sont également abondantes à proximité des plages du Nord de la Californie. Explications.

Les amateurs de plage pensent être à l’abri des tiques. Peut-être pas. Une nouvelle étude américaine, dévoilée par la presse américaine, rapporte que les tiques porteuses de maladies peuvent également s’installer aux abords des plages du Nord de la Californie, loin des sentiers forestiers.

En effet, des chercheurs californiens ont été surpris de trouver autant de tiques porteuses de la bactérie responsable de la maladie de Lyme dans les zones d'herbe et de broussailles menant à la plage. Les chercheurs ont trouvé Borrelia burgdorferi dans 4,1 % des tiques adultes dans les broussailles côtières et dans 3,9% des tiques adultes dans les zones boisées. "Nous sommes allés dans de nouveaux habitats et les avons trouvées dans de nombreux endroits auxquels nous ne nous attendions pas. Il y a quelques années, j'aurais dit que les tiques n'y auraient pas été infectées car il n'y a pas d'écureuils gris, qui sont la source de Lyme en Californie", a déclaré l'auteur principal Daniel Salkeld, chercheur à la Colorado State University. Il précise que les tiques sont là principalement pendant la saison des pluies. "Nous examinions les broussailles côtières et les forêts de séquoias et de chênes, et ce genre de choses, car tout le monde a tendance à regarder les mêmes types d'endroits. Et nous avons trouvé des tiques à peu près partout où nous avons regardé."

VIDÉO - Après huit ans de calvaire, Laura, atteinte de la maladie de Lyme, raconte son enfer au quotidien

Inspecter son corps au retour

Lors d’une promenade sur la plage, il est rare que les passant s’inquiètent de la présence des tiques. Pourtant, ces minuscules insectes à pattes noires peuvent se cacher dans les herbes côtières ou dans les zones de broussailles. Le chercheur ne sait pas vraiment comment les tiques sont infectées. Selon lui, le réservoir de la bactérie "pourrait être des campagnols ou des lapins". Toutes ces conclusions ont été publiées dans la revue Applied and Environmental Microbiology.

"C'est une excellente étude. Il y a un préjugé dans ce pays où les gens pensent qu'ils ne courent un risque que lorsqu'ils vont dans les bois. Mais vraiment, la prévention et la vigilance doivent être pratiquées partout à l'extérieur, et nous devons être vigilants toute l'année", met en garde Laura Goodman, professeure adjointe de recherche au Baker Institute for Animal Health du Cornell University College of Veterinary Medicine citée par NBC News. Une précision, les chercheurs notent que les tiques n’ont pas été trouvées sur la plage elle-même.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Attention, la maladie de Lyme est un véritable danger"

Citée par plusieurs médias, Linda Giampa, directrice exécutive de la Bay Area Lyme Foundation, rappelle aux promeneurs l’importance d’enlever ses vêtements au retour de l’extérieur. Elle recommande étalement d’inspecter toutes les parcelles de son corps à la recherche des tiques et, notamment, sous les aisselles, à l'aine, sur la tête, à l'arrière des genoux ou à l'arrière des oreilles.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :