Publicité

La saison des tiques démarre tôt cette année, attention à la maladie de Lyme

Les tiques sont généralement plus actives du début du printemps à la fin de l’automne mais cette année, elles sont susceptibles d'apparaître plus tôt en raison de la douceur de l’hiver.

Closeup of insect mite on pink epidermis. Danger of tick-borne diseases transmission by infected parasite

La vigilance est de mise. À en croire les professionnels de santé, les tiques pourraient bien commencer à nous mener la vie dure dès à présent. Généralement actives du début du printemps à la fin de l’automne, ces parasites font leur apparition lorsque la température est plus douce, entre 10 et 25 degrés, selon les responsables de la santé du New Hampshire, dont les propos ont été relayés par le New York Post. Ainsi, avec le réchauffement climatique et la saison d’hiver, beaucoup plus clémente, les tiques représentent donc, à l’heure actuelle, une véritable menace.

“Il suffit d'une seule piqûre de tique infectée pour tomber gravement malade et présenter des symptômes débilitants. Nous recommandons donc aux gens de prendre quelques mesures de prévention simples pour éviter d'être mordus et pour protéger leur santé", a déclaré le commissaire à la santé de l’État de New York, le Dr James McDonald, tout en alertant sur la maladie de Lyme, responsable d’environ 60 000 nouveaux cas chaque année en France. Pour éviter tout risque, le moyen le plus efficace de se protéger contre la maladie de Lyme est d’utiliser un insectifuge et de porter des vêtements qui couvrent la peau.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Attention, la maladie de Lyme est un véritable danger"

Fièvre, frissons, maux de tête

Pour rappel, la transmission de la maladie de Lyme à l’homme se fait uniquement par piqûre de tique. Mais que les plus angoissés se rassurent, toutes les tiques ne sont pas infectées par la bactérie Borrelia.

Répandues partout en France, elles élisent généralement domicile en dessous de 1 500 mètres d’altitude. Elles vivent dans des zones boisées et humides, les herbes hautes des prairies, les jardins et les parcs forestiers ou urbains. Dans la plupart des cas, les tiques doivent rester attachées pendant 36 à 48 heures ou plus avant que la maladie de Lyme puisse être transmise. À noter qu’en retirer une dans les 24 heures peut réduire considérablement le risque de contracter la maladie, même si cela n’est pas garanti.

À LIRE AUSSI >> Maladie de Lyme : l’espoir d’un vaccin se rapproche

Les symptômes peuvent inclure de la fièvre, des frissons, des maux de tête, de la fatigue, des douleurs musculaires et articulaires et des ganglions lymphatiques enflés ou des éruptions cutanées. S'ils ne sont pas traités, les symptômes à long terme peuvent inclure une paralysie faciale, des palpitations cardiaques ou un rythme cardiaque irrégulier, des douleurs nerveuses et une inflammation du cerveau et de la mœlle épinière.

VIDÉO - Moustiques, araignées, tiques : comment reconnaître les différentes piqûres d'insectes ?