Thierry Ardisson : C8 condamnée à lui verser 5,1 millions d’euros pour l’arrêt de Salut les terriens !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Est-ce la fin d’une bataille judiciaire commencée en 2019 ? Deux ans après avoir trainé C8 en justice après l’arrêt brutal de ses émissions Salut les terriens et Les Terriens du dimanche, Thierry Ardisson a remporté une nouvelle victoire judiciaire. La deuxième après avoir déjà eu un jugement allant dans son sens en janvier 2020. A l’époque, le Tribunal de commerce de Paris avait condamné C8 à verser 811 500 euros à Thierry Ardisson pour « rupture brutale de relation commerciales » après 13 ans de bons et loyaux services dans le groupe Canal + (d’abord sur la chaîne cryptée puis sur C8). Thierry Ardisson, qui mettait en avant la dépendance économique de Téléparis (sa société de production cofondée avec Stéphane Simon dont il détient 50% des parts) à l’égard du groupe Canal + - il a été contraint avec son associé de licencier 90 personnes après l’arrêt de ses deux émissions –, a jugé cette somme insuffisante et a fait appel.

Examiné récemment par la Cour d’appel de Paris, le recours de Thierry Ardisson a été entendu par la justice. Selon Le Parisien/Aujourd’hui en France, les juges ont condamné C8 à verser à Ardis SAS (la propre société de l’animateur) 3 800 476 euros ainsi que 2 293 657 euro à Téléparis et 417 587 ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles