"The Handmaid's tale" saison 5 a sa première bande annonce

La saison 5 de
La saison 5 de

La saison 5 de "The Handmaid's tale" se dévoile dans une première bande annonce. (Photo: Hulu)

SÉRIE - “Béni soit ce jour”.The Handmaid’s tale(“La servante écarlate”) est de retour pour une cinquième saison. Un peu plus d’un an après la fin explosive de la précédente, la suite très attendue se dévoile dans une première bande-annonce, publiée ce jeudi 14 juillet par la plateforme Hulu.

Ces premières images promettent une ambiance toujours aussi angoissante et explosive. Il faudra néanmoins attendre la rentrée, plus précisément le 14 septembre prochain, pour la découvrir sur OCS en France.

ATTENTION SPOILERS SAISON 4

Le combat de June continue

Le synopsis prévoyait déjà une intrigue trépidante, que la bande annonce vient encore plus accentuer. “June fera face aux conséquences du meurtre du commandant Waterford tout en luttant pour redéfinir son identité et son objectif”, est-il expliqué dans le texte. Devenue une vraie figure de la révolte contre le régime totalitaire mis en place aux États-Unis, le personnage principal de la série, interprété par Elisabeth Moss, est plus remonté que jamais.

“Je veux qu’elle sache que c’était moi”, l’entend-t-on prononcer dans la vidéo. Visant Serena, la femme du commandant, cette phrase annonce des épisodes guidés par la vengeance. Et c’est sans compter la colère de la veuve, qui elle est bien déterminée à stopper June, mais également à se faire connaitre à Toronto alors que l’influence de Gilead se fait sentir au Canada.

Au cours de la saison 5, les spectateurs suivront également Moira et Luke, le mari de June, l’accompagnant dans son combat contre Gilead mené à distance. En parallèle, le couple poursuivra sa mission pour sauver et retrouver Hannah, leur fille qui leur a été arrachée dès le début de la série.

Écho à l’actualité aux États-Unis

Récompensée aux Emmy Awards et aux Golden Globes dès sa première saison en 2017, The Handmaid’s tale continue son ascension. Si l’impact de cette série est aussi important, c’est également parce qu’elle fait écho à des problématiques sociétales actuelles, et dénonce le patriarcat radical.

C’est d’autant plus le cas depuis que la Cour Suprême des États-Unis a révoqué l’arrêt Roe v. Wade, garantissant le droit à l’avortement pour toutes les femmes. À l’annonce de ce dramatique retour en arrière, la série est devenue un avertissement du danger de cette décision.

La première saison illustre en effet un basculement vers un régime totalitaire et liberticide pour les femmes débutant par le retrait progressif de leurs droits. Sur les réseaux sociaux, et dans les manifestations qui se sont multipliées dans les rues de nombreux États, The Handmaid’s tale était omnisprésente.

À voir également sur Le HuffPost: Manifestation pour le droit à l’IVG: “ce n’est pas un acquis!” 

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles