Publicité

Tenue mixte, polo: à quoi ressemble le modèle-type d'uniforme à l'école proposé par l'exécutif?

Le gouvernement va proposer aux collectivités qui participent à l'expérimentation de l'uniforme à l'école une tenue clé en main dévoilée par Le Figaro vendredi 19 janvier et confirmée à l'Agence France-Presse par une source au sein de l'exécutif.

Polo et pull bleu marine

La "tenue unique" sera expérimentée pour les élèves dès cette année 2024 dans une centaine d'établissements, en vue d'une éventuelle généralisation en 2026, a précisé mardi le président de la République, Emmanuel Macron.

Si le choix du modèle de l'uniforme est laissé, sous conditions, à l'appréciation des collectivités locales, le gouvernement a fait le choix de leur proposer une tenue-type. Identique pour les filles comme pour les garçons, elle a des couleurs neutres et est pensée pour être facile à laver.

Cette tenue se composera d'un polo blanc ou gris, d'un pull bleu marine et d'un pantalon gris, et d'une blouse pour les élèves de maternelle. Un scratch devrait permettre à la collectivité en finançant une partie du coût d'y apposer son logo.

Financé en partie par l'État

Le trousseau sera financé à moitié par les collectivités et l'État, selon les informations du Figaro. Dans un guide à destination des collectivités rendu public début décembre, il était indiqué que "la fourniture des trousseaux est prise en charge par les collectivités locales qui peuvent bénéficier d'un appui financier du ministère".

Dans son guide de décembre le ministère estimait que "le port d'une tenue vestimentaire commune est susceptible de créer une atmosphère de travail et d'égalité au sein de l'établissement".

Elle serait aussi "un moyen de valoriser l'image de l'école et de l'établissement en créant un sentiment d'appartenance et d'unité entre les élèves".

59 établissements ont acté l'expérimentation

Emmanuel Macron s'était dit en septembre favorable à des "expérimentations" et une "évaluation" du port de l'uniforme à l'école, se prononçant de son côté plutôt pour une "tenue unique", "beaucoup plus acceptable pour les adolescents" selon lui.

Une centaine d'établissements volontaires vont participer à cette expérimentation. 59 d'entre eux ont acté la mise en place de l'expérimentation à la rentrée 2024. De nombreuses communes ont également notifié leur intérêt, sans toutefois avoir encore enclenché la procédure pour s'essayer au port de l'uniforme.

Lors de sa conférence de presse du 16 janvier dernier, Emmanuel Macron a aussi annoncé le retour des cérémonies de remise des diplômes "dès cette année" au collège.

Article original publié sur BFMTV.com