Tensions Chine-Australie : Xi Jinping et Anthony Albanese se rencontreront en marge du G20

Photo KOKI KATAOKA/Yomiuri Shimbun/via AFP.

Le Premier ministre australien, Anthony Albanese, rencontrera le président chinois, Xi Jinping, en marge du sommet du G20, mardi 15 novembre en fin de journée, “afin de mettre un terme à trois ans de relations diplomatiques gelées entre les deux pays”, explique l’édition australienne du Guardian.

Le quotidien australien The Age rappelle que Xi n’a pas rencontré un Premier ministre australien depuis 2016 et que Pékin a coupé tous les contacts au niveau ministériel jusqu’à la victoire du Parti travailliste aux élections de mai dernier en Australie.

Accusation d’ingérence de Pékin dans les affaires intérieures, arrestation de ressortissants australiens, tensions économiques et géostratégiques en Asie-Pacifique. La liste des éléments ayant contribué à la brouille entre les deux pays est bien longue.

La rencontre entre les deux hommes, qui a pris forme, selon le Guardian, à la suite des discussions en marge du sommet de l’Asean à Phnom Penh entre Anthony Albanese et le Premier ministre chinois Li Keqiang, pourrait permettre d’apaiser “ces rancœurs.”

Anthony Albanese a indiqué à son arrivée à Bali pour le sommet du G20 :

“Depuis que je suis Premier ministre, je dis que le dialogue est toujours une bonne chose. Nous devons nous parler afin de mieux se comprendre mutuellement.”

Pression des entrepreneurs australiens

The Age souligne combien les milieux d’affaires australiens sont favorables à cette rencontre tant le marché chinois est important pour les exportations australiennes. Il représente près de 40 % des exportations et assurait, en 2020, près d’un emploi sur trois en Australie. Des liens commerciaux sévèrement affectés par les restrictions tarifaires imposées par la Chine sur les produits australiens à partir de 2021.

Andrew Forrest, directeur de Fortescue Metals, géant de l’extraction du fer dont la Chine est un client central, indique à The Age qu’“une diplomatie informelle” a joué un rôle dans la mise en place de cette rencontre entre Xi Jinping et Anthony Albanese. À ses yeux, “rétablir une relation bilatérale forte avec la Chine est essentiel”.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :